Marathon Saint-André Des Eaux 48h: de prépa et un nouveau RP^^

8 Août 2021 , Rédigé par Runner Life Publié dans #marathon

Le mois de juillet aura été marqué par l'ultra marin en début de mois, pour le coup la suite aura été récup et vacances avec quelques runs tout de même.

Le 25 juillet, je regarde le calendrier des marathons après ma sortie du jour et je vois que marathon de Saint-André des eaux (22) aura lieu le 1er août. L'idée fait son chemin et je m'inscris le 29 juillet au soir, ce qui me laisse 48h pour préparer mon marathon ^^

L'objectif sera de faire le mieux possible et de compter sur les acquis, le tout sans savoir comment le corps va réagir sur cette distance à bonne allure 29 jours après l'arrivée de l'ultra marin.  Quand je dis le mieux possible, c'est que j'ai bien envie d'essayer le RP , pire, voir combien de temps je peux tenir l'allure sub 3h (4'15/km).

Certains diront que je suis fou de tenter un truc pareil sans prépa et que je vais exploser. Oui je vais exploser j'en suis sur à 99% mais il reste toujours 1% qui me fait penser à la réplique de Jean-Claude Duss dans les Bronzés font du ski : " Oublies que tu n'as aucune chance, vas-y fonce, on sait jamais sur un malentendu ça peut marcher". 

Le marathon de Saint-André-des-eaux est un des plus vieux marathon de France et fête cette année sa 40ème édition. De mon coté, c'est ma première participation. 

Dimanche 1er août 4h40 le réveil sonne...c'est mon dernier jour de vacances et je me lève à 4h40 pour aller courir un marathon cherchez l'erreur^^. Après un petit déjeuner, direction Saint-André Des Eaux dans le 22 et non celui du 44 ça serait dommage de se tromper. 

Après un peu moins d'une heure de route, me voici arrivé, place au retrait du dossard et du coupe vent sans manche. Ici nous sommes sur une course à l'ancienne pas de puce sur le dossard, pas de puce à accrocher au lacet. Le temps sera celui du départ peut-importe que vous franchissiez la ligne quelques secondes après. 

En même temps nous ne sommes que 130 inscrits, mais il y a du très beau monde sur cette course, d'ailleurs je croise Pierre-Yves qui vient de finir 2ème sur l'ultra marin 100km, Doum, qui à plus de 100 marathons à son actif et qui sera en tutu lui aussi, violet le tutu, des participants à la transgaule (une course de 1000km a travers la France) bref du beau monde.

Je retrouve aussi Swo00osh que je rencontre enfin depuis le temps que nous échangeons sur les réseaux. Nous sommes dans le même cas de figure, tous les deux inscrit à la dernière minute mais pourquoi ne pas essayer quelque chose. 

7h Nous approchons de la ligne de départ, on discute, comme tout le monde et d'un coup PAN le départ ! Pas de décompte rien, personne ne semblait prêt dans le peloton de 100 coureurs. On se marre avec Swo00psh et nous voilà parti, chacun dans notre course. 

1km 4'16" le départ est en faux plat sur les 3 premiers kilomètres, le groupe de tête se forme rapidement et je ne les vois déjà plus après même pas 2km. 

Le temps est idéal pour courir, nous avons un petit 13°C,un petit vent qui pourra être gênant à voir comment celui-ci évolue au fil de la course. 

5km 20'59 Pour le moment tout va bien, je tiens l'allure prévue, je suis derrière un coureur David qui est du coin, je pense car il est accompagné et pas qu'un peu, ce sont 3 vélos qui sont avec lui ! Derrière moi la première féminine et quelques mètres derrière un autre coureur avec un partenaire à vélo également. 

C'est la première fois que je vois des "accompagnateurs" vélo sur marathon ce que je trouve un peu étrange d'ailleurs. 

J'ai un peu accéléré sur les deux derniers kilomètres étant en descente, j'espère ne pas y laisser des plumes comme on dit. 

7km 29'45 nous venons de passer une petite difficulté qu'il faudra de nouveau passer dans la deuxième boucle.  Arrivé un premier ravitaillement je m'arrête et je prends un verre de boisson énergétique (overstims) et un verre d'eau. Et me voilà reparti. Je suis également parti avec une petite flasque de 250ml et une pâte de fruit. 

Le parcours devrait être un peu plus clément pendant les 5-6 prochains kilomètres, bien que ce ne soit jamais plat^^

pub

10km 42'24" je suis bien dans les temps pour faire 3h mais je sais que cela sera compliqué. Je suis toujours quelques mètres derrière David et je repasse devant de temps en temps avant qu'il ne me double quand je m'arrête au ravitaillement. 

La deuxième difficulté approche avec pas moins 3km de montée et un bon coup de collier juste en haut. Je l'avais repéré sur le profil du parcours et il va falloir essayer de la passer tranquille. 

15km  1h03'57'' la difficulté est presque passée, nous sommes un groupe de 4, David, la première féminine et un autre coureur. Le tout accompagné par maintenant 4-5 vélos du jamais vu ! Perso je trouve cela limite nous sommes sur un marathon pas sur un 100km. 

Après la difficulté, place à une belle descente et un ravitaillement où je m'arrête rapidement. Je prends le temps de boire chose que je fais rarement, mais le soleil commence à faire son apparition, il ne fait pas ultra chaud mais avec les collants la température monte rapidement. 

D'ailleurs c'est étrange, j'ai dû mal les mettre car je ressens comme un frottement en haut des cuisses. 

Je reçois un message de ma femme qui me dit que j'ai oublié de lui envoyer le live track. Je sors mon tel et lui envoie tout ça en courant oui ^^

21,1km  le passage au semi en 1h29'28'' je suis pile dans les temps, mais j'avoue que ça commence à tirer. L'objectif maintenant, essayer de tenir jusqu'au 30ème. 

22,5km nous passons la ligne d'arrivée mais il nous reste encore un tour à effectuer^^ Je suis toujours avec mon groupe. Pour le moment je tiens le choc. Reste à savoir combien de temps cela va durer. 

25km 1h46'04, 34'' d'avance sur le 3h ça commence à tirer, je ne vais pas le cacher et rajoutons à cela la montée qui arrive, ça va piquer un peu.  Je suis maintenant tout seul; j'aperçois devant moi un des deux coureurs avec qui j'ai passé le semi, l'autre a craqué depuis quelques kilomètres. 

Un ravitaillement arrive, je prends un verre rapidement et me voilà reparti toujours dans l'objectif de tenir jusqu'au 30ème kilomètre. Les kilomètres deviennent de plus en plus compliqués. 

28km 1h59'13'' 13"d'avance sur le 3h et je me dis dans ma tête j'avais déjà craqué à ce moment là à Saumur sur mon RP, donc tout est possible pour allé chercher un nouveau record. 

30km 2h08' le fameux mur du marathon arrive et je vais me le prendre de plein fouet je pense. Bien que seul en pleine campagne, je trouve qu'il y a du monde par endroit sur le bord des routes et les gens sortent de chez eux pour nous encourager ce qui est toujours plaisant. 

pub

32km 2h17'03'' ça commence à coincer et la difficulté arrive, 3km de montée. Je me lance dans un rapide calcul dans la tête. Il reste 10km à 5'/km ça me donne 50', si je gère, le RP est dans la poche. Je prends cette option et je choisi de ne pas forcer, au risque d'exploser totalement voir de me blesser. 

Le première féminine me double, ou plutôt me dépose littéralement dans le début de la montée. De mon côté je gère un peu trop peut-être même. Je sors mon téléphone pour prendre en photo cette dernière difficulté ! 

35km 2h31'28'' Gros ralentissement dans les derniers kilos que je passe à la limite de mon calcul avec 4'58 et 4'59/km! Le prochain sera même en 5'03 avec un arrêt au ravitaillement, ma petite flasque étant à sec. 

Maintenant plus de vraie difficulté, de légers faux plats mais rien de bien méchant. C'est assez étrange de courir un marathon avec dossard et de se retrouver seul, je l'ai déjà connu sur un marathon entre Chateaubriant et Bain de Bretagne où nous étions moins de 100 au départ. 

40km 2h55'56'' il reste deux kilomètres, là c'est sur je fais RP, plus besoin de se prendre la tête, j'ai accéléré un peu sur les deux derniers kilos en passant en 4'46 et 4'42. Plus que deux kilomètres que j'ai envie de savourer sans me prendre la tête. 

41km, qui arrive lancé comme une fusée? Sw00sh c'est énorme, nous n'avons pas fait la même course mais nous allons finir ensemble. Enfin ensemble à quelques secondes tout de même car il me dépose. 

42km dernière ligne droite, je vois Swo00osh passer la ligne d'arrivée qui explose son record qui était de 3h11 ( vive les plaques carbone, ^^) et passe en 3h06'35''

pub

42km,195 3h07'15'' nouveau record, je retrouve Sw00sh derrière la ligne d'arrivée devant le ravitaillement où je bouffe des morceaux de bananes à foison^^ On vient nous remettre nos diplômes et on découvre nos temps officiels 3h07'17'', je gagne 1'11 sur mon précédent RP sans prépa, sur un parcours plutôt compliqué et en gérant sur la fin. Cela laisse présager de bonnes choses pour les prochaines tentatives

Conclusion: 

Première participation à ce marathon de Saint-André-des-eaux que je voulais faire depuis plusieurs années déjà, c'est désormais chose faite. 

Nous avons ici un "petit" marathon loin de la foule des grosses organisations mais qui n'a rien à leurs envier. Avec de l'eau et de la boisson énergisante (overstim) à chaque ravitaillement!  Vous avez un parcours bucolique en pleine campagne, où vous allez pouvoir voir vaches, chevaux,... 

Ce qui peut faire peur, se retrouver seul rapidement et faire une bonne partie du parcours en solo, pour remédier à cela, allez y entre amis. Le parcours n'est vraiment pas évident et comporte quelques difficultés non négligeables. 

J'adore ce type de marathon un peu intimiste et que dire de l'inscription à 21,5€, alors certes pas de médaille, mais un diplôme de finisher ça change je trouve.

Sur un plan personnel, je ne peux qu'être satisfait de ma performance, un mois après l'ultra marin, je resalie un nouveau rp sur la distance, le tout sur un parcours sélectif, sans prépa et en gérant les derniers kilomètres. 

Matériel :

Chaussures : Asics Novablast (test à lire ici )

Chaussette compressport marathon pro

Montre Garmin fenix 6 pro (test ici)

Nutrition Overstims (Code de réduction DAMIEN OV 20% de réduction dès 39€ d'achat avec fdp offert)

Collant et Tutu 

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article