Un marathon ce n'est pas rien !

16 Février 2022 , Rédigé par Runner Life Publié dans #reflexion

La course à pied a pris une ampleur que personne n'aurai imaginé. Aujourd'hui, de plus en plus de monde pratique le running, le trail, l'ultra....

De plus en plus souvent, on me dit : "oh, tu fais un marathon c'est rien pour toi ça"

Je vous avoue que c'est une phrase que je déteste car un marathon ce n'est pas rien, même si oui, il m'arrive de courir des distances supérieures au fameux 42,195km.  Sachez qu'un marathon reste une épreuve quelque soit votre niveau de course, votre chrono final. Il faut respecter le mythe, ne pas le prendre à la légère. 

Cette distance est une des distances, si ce n'est là distance, la plus dangereuse sur un plan cardio, car vous êtes à la limite de vos capacités pendant 42,195km. Vous êtes sur un fil rouge pendant tout ce temps et cela est très exigeant. 

 

Le marathon a longtemps été une discipline réservée à l'élite des coureurs, seuls les plus aguerris osaient se frotter à cette distance mythique. Aujourd'hui, tout le monde peut s'engager sur un marathon, certes je vous conseil d'être un minimum préparé pour faire face au 42,195km mais licencié ou non, tout le monde peut s'y attaquer. 

Il ne faut pas oublier que cette épreuve est exigeante sur le plan physique mais aussi psychologique, que cela demande de l'entrainement, de la persévérance. 

Alors oui il y aura toujours des gens pour vous dire "tu as fini combien?" ou le fameux "moi je connais quelqu'un qui l'a fait en xxh xxmn, ..."

Je trouve qu'il y a aussi une certaine pression qui s'installe à courir un marathon. Je veux dire par là que c'est presque devenu "banal", certains se prennent des réflexions du genre : "oh mais pourquoi tu fais pas de marathon toi, tu pourrais en faire, allez passe sur marathon,...." Laissez les gens faire ce qu'ils aiment, s'ils n'ont pas envie de se lancer dans cette aventure, c'est leur droit. 

Je n'ai qu'une chose à vous dire soyez fier de vous, peu importe la distance parcourue, que ce soit 1km ou 100km, l'important c'est de prendre plaisir dans votre pratique sportive et l'essentiel c'est la mobilité, car le mouvement c'est la vie.

 

Partager cet article

Commenter cet article

B
Votre article est tellement juste. J'ai fait un seul marathon, quand mon tendon d'achille l'a accepté. Mais j'ai eu droit aux remarques que vous citez. La course a pied est un challenge contre soi-meme et pour soi-meme. Pas vis a vis des autres ...
Répondre
R
Merci pour l'article juste. C'est exactement cela courrons pour nous