Test Saucony Endorphin Shift 2 / vitesse et confort? le combo annoncé est-il réussit?

11 Novembre 2021 , Rédigé par Runner Life Publié dans #chaussures

Quand on parle de chaussures pour la vitesse, aujourd'hui, on pense plaque carbone, mais il existe des modèles sans plaque carbone qui peuvent aussi répondre à ce besoin et c'est ce que nous annonce Saucony pour cette Endorphin Shift 2

Test Saucony Endorphin Shift 2 :

Présentation : 

Voici ce que nous dit la marque sur ce modèle : "L’Endorphin Shift2 est la définition de la performance sans effort, elle associe un amorti élevé en PWRRUN et la technologie SPEEDROLL qui vous permet de courir plus vite sans difficulté. De part sa stabilité, vous pourrez courir autant de kilomètres que vous le souhaiterez tout au long de la semaine."

  • Mousse PWRRUN : offre plus de souplesse et de confort : un compagnon parfait pour les sorties quotidiennes
  • SPEEDROLL :  propulse le coureur vers l'avant sans effort, pour une course plus rapide.
  • Coque en TPU :  au niveau du talon réduit l'impact tout en offrant un excellent maintien.
  • Détails réfléchissants : visibilité et sécurité
  • Semelle extérieure : adhérence et durabilité
  • Semelle intérieure amovible
  • Drop : 4 mm

pub

 

La Réception : 

Le Look de cette chaussure me laisse assez dubitatif, je la trouve réussie, mais j'ai l'impression que la semelle est encore plus impressionnante que sur d'autres modèles, pourtant, la norme fait qu'elle ne peut pas excéder 40mm. 

La chaussure est bien finie et malgré ce look, la chaussure est assez légère, j'aime beaucoup le style de la semelle extérieure. 

Le test : 

Les premières sensations avec cette Endorphin Shift 2 ne sont pas excellentes, prises pour un footing de récup, j'ai trouvé que la chaussure tapait et je n'ai pas retrouvé le confort célèbre à Saucony. 

La chaussure étant faite pour la vitesse, je l'ai prise sur des séances de fractionnés, des sorties longues avec de l'allure marathon et la chaussure est plus agréable sur ce type de séances.  

Saucony pour moi, c'est le confort avec la Triumph, mais aussi la Kinvara, sur ce modèle, je dois dire que je reste mitigé. La chaussure est bien, surtout à vitesse élevée sinon vous avez vraiment une sensation de chaussure qui tape. 

L'amorti avec la mousse PWRRUN qui équipe tous les modèles de la marque, je n'ai pas retrouvé les sensations habituelles et j'ai l'impression d'avoir une ancienne Mizuno ! 

Le dynamisme de la chaussure est un vrai bon point, on ressent bien la propulsion vers l'avant grâce à la technologie Speedroll, mais attention, c'est à double tranchant, car sur des sorties en mode footing, la chaussure n'est pas à son aise. En revanche, sur des sessions de vitesse, pas de soucis. 

L'accroche de la semelle est bonne et pourra vous accompagner sur route et chemin piétonnier sans problème.

Un point qui me fait toujours un peu peur avec ces chaussures hautes, c'est le maintien, et j'ai trouvé celui de cette endorphin Shift 2 assez bon.

pub

Conclusion :

Si je reprends ce que nous dis la marque " est la définition de la performance sans effort, elle associe un amorti élevé en PWRRUN et la technologie SPEEDROLL"

Je suis d'accord sur le fait que nous avons une chaussure taillée pour la performance, car c'est dans les séances à haute intensité que la chaussure répond le mieux et qu'elle est le plus agréable à utiliser. Sur ce point, la chaussure est une réussite et pourra vous emmener sur des distances du 5km au marathon même si personnellement, je m'arrêterais au semi avec ce modèle.  

En ce qui concerne l'amorti, c'est pour moi une déception, je trouve que l'amorti est sec et qu'il tape, surtout si vous êtes à une vitesse plutôt cool, ce qui implique qu'entre mes séries de fractionnés, je n'étais pas au mieux avec cette chaussure.

Vous pouvez trouver cette Endorphin Shift 2 au tarif de chez I-run entre 116 et 150€ et chez Alltricks entre 112 et 150€

Partager cet article

Commenter cet article