Runner Life

24h de Rennes je deviens Circadien

15 Avril 2015 , Rédigé par Runner Life Publié dans #course

Samedi 11 avril au matin, le réveil sonne...ah non, mes filles me réveille lol. Bref nous sommes enfin au jour que j'attends depuis un moment. Aujourd'hui, je me lève pour courir 24h et devenir circadien.

Les affaires sont prêtes, les ravitaillements aussi, le plan de course....bon ce détail n'est pas écrit, nous verrons cela sur le tas. Pour le moment l'objectif est d'atteindre les 130km au grand minimum avec un 140 en ligne de mire, et dans mes plus beaux rêves 150km. Objectif: ne pas faire de vraie pause avant les 100km. Comme m'a dit Philippe, la pause, pas avant les 100!!! 99,9 c'est pas bon : "T'es pas là pour acheter le terrain!"  Bon, maintenant que tout est fixé, on va pouvoir y aller....Direction le complexe sportif André Frenais et son circuit de 1033m.

24h de Rennes je deviens Circadien

Arrivé sur place, je commence par le retrait du dossard. J'aurai donc le numéro 31! Je découvre la mise en place des tentes ( sur presque 100m) avec des tables pour déposer nos affaires et ravitaillements personnels. (MulebarUltimum sport, Duo Tonic) Au bout, le ravitaillement collectif. Sur la table, nous avons chacun une case avec notre numéro de dossard. On y trouve deux verres en permanence. Je fixe mon dossard sur mon maillot. Il fait frais alors j'enfile ma veste en attendant le départ. 

Le speaker annonce le départ dans quelques minutes. Il est temps de prendre place. Je retire ma veste et décide de partir en maillot manches courtes malgré le temps. Le coup de pistolet retentit, c'est donc parti pour 24h sur ce circuit de 1033m, le tout sur la musique de gladiator pour ce mettre dans l'ambiance. 

Je ne vais pas regarder ma montre sauf pour l'heure car je sais déjà que la distance ne sera pas précise. En effet, pour que la batterie tiennent 24h, elle prend un point par minute, autant dire loin d'être précis. Premier tour de fait, à chaque passage, nous passons sur des tapis qui comptent nos tours et instantanément, nous avons sur un écran notre nom, prénom, classement, distance, nombre de tour, temps au tour. Que d'infos à prendre en quelques secondes, mais, il faut avouer que c'est bien fait. 

Après 2h de course, j'ai trouver ma vitesse de croisière entre 8 et 8.3km/h. Je vais trop vite par rapport à ce que je m'étais fixé (avec un maximum a 7.4km/h) mais le parcours est vraiment roulant et sympathique finalement. Une légère côte, vraiment minuscule à 300m de la ligne, je me dis cependant, qu'aussi petite soit-elle, à un moment, elle me fera mal alors je décide de prendre les devants et de marcher à cet endroit là, à chacun de mes passages. De plus, elle est suivi d'une bonne descente pour repartir facilement. 

Un peu plus de 2h de course  (16km 59ème place): la pluie fait son apparition, place à un arrêt au stand, je mets donc ma veste, la casquette et c'est reparti (tout comme la pluie qui tombe de plus en plus). Bizarrement, celle-ci me fait du bien et ne touche en rien mon moral. Je continu un pied devant l'autre. 3h30-3h45 de course, la pluie cesse enfin, cela fait du bien on va pouvoir se remettre en manches courtes et surtout, il va falloir sécher. 

Je marche régulièrement tous les 2.5-3 tours environ pour boire et manger. Je garde toujours une barre mulbare ou une gourde ultimum sport sur moi. La gestion des ravitaillements n'est pas des plus simple. 

Après presque 6h de course (5h45), Mike passe pour la deuxième fois m'encourager. Là, il me voit faire un arrêt pour remettre ma veste et ma casquette :

-"tu as froid?"

-"non il va pleuvoir!!"

Durant le tour (avant de reprendre ma veste) j'ai senti un petit vent, je lève la tête vois les nuages sombres arriver alors je me suis dit "prends les devants"....Et bien bingo!!! même pas 500m après avoir passé Mike, la pluie est de retour. On la fait pas à un breton^^. Bon il faut avouer que cette deuxième session de pluie est moins agréable que la première.  

6h de course de passées et 50km de fait!!! (44ème) Je suis vraiment rapide 20min de moins que sur l'eco trail....Pas grave, je me sens bien pour le moment, je gère entre marche et course et passe les tours entre 7 et 7min20. Je continue d'avancer et de répondre aux appels que je reçois et qui font du bien. 

 Vers les 7h de course et 58km (41ème) voilà une visite qui fait du bien ma femme et mes filles. Là, ça m'a donné une patate d'enfer. Sentir la fierté dans leurs yeux sur ce que je suis en train de réaliser me donne encore plus de force. A cette visite se rajoute celles d''amis et de famille, que ça fait du bien. Le moral était déjà bon, mais recevoir tous ces encouragements me rend encore meilleur. Tout ce petit monde reste un moment à m'encourager pendant que j'avance encore correctement. 

10h de course: je maintiens toujours la même allure et passe les 82.5km en continuant de remonter le classement, 36ème. Pour le moment, tout ce passe bien même si ça commence à piquer, il ne faut pas se le cacher, mais c'est gentillet pour le moment. A ce moment de la course, je me retrouve avec un coureur avec qui je sympathise. Il en est à son 44ème 24h et m'appelle "le bébé" au vu de mon âge sur cette distance. On échange, il me demande quelles courses j'ai fais avant de me lancer dans cette folie. Quand je lui annonce les 100km de Millau, il me répond "tu es un vrai centbornard", et ce n'est pas le premier à me le dire aujourd'hui! Visiblement, il faut avoir fait Millau ou Belves pour être considéré par les ultras. Ensuite il m'annonce que dans 15 jours il fait les 100km de Belves puis dans trois semaines Belves-Millau 256km...en Juin les 177km golf du Morbihan et en août une course de 1020km....Ah oui??!!! OK bon ba je suis un petit joueur moi ^^, un vrai bébé effectivement !!!  On passe pas mal de temps à discuter et à avancer ensemble, il me conseil, bref vraiment sympa.

 

10h30 de course: ça devient de plus en plus raide, je change de tactique et marche du passage de la ligne aux 300 premiers mètres du parcours afin de courir sur les 700 autres mètres. Cela fait du bien, et me permet de maintenir un bon 7km/h.

12h de course 96.96km (30 ème): revoilà Mike. A ce moment là, je suis dans le mal, mes cuisses me piquent, me brûlent, bref je suis vivant quoi ^^ Je sais que je vais pas recourir avant un bon gros moment. J'approche aussi par la même occasion des 100km. Je lui dis "allez on va les passer ensemble ces 100km" . Passage des 100km en environ 12h32, (Soit 2h30 de mieux que lors des 100km de Millau ) je continu de marcher tranquillement quand soudain, au loin on entend "Damien Damien !" Qui peut bien venir m'encourager après 12h45 de course avec un drapeau breton, et déguisé???!! Mike me demande si je les connais ? Je sais pas, je ne vois pas. On s'approche et là je vois mon beau père et mon beauf avec ma femme qui sont venu m'encourager. Mike me laisse donc en super compagnie..... Je vous laisse admirer par vous même l'équipe de choc.


 

Ils m'accompagnent donc sur quelques tours et créent la sensation sur le circuit. Quel dommage, quand j'y pense, de savoir que des coureurs étaient partis dormir et ont loupé ce festival! Ils me lâchent donc à 103km, je continue donc de marcher et d'essayer de me maintenir au dessus de 5km/h. Je continu d'avancer.

15h de course: je passe les 112km en 28ème position. Je m’arrête au ravitaillement et demande une purée pour le prochain tour. Je passe le tour et oublie ma purée, bon ba ça sera pour le prochain et ces 114km. Petite pause, je m'assoie à ma place et mange ma purée. Je peux vous dire, qu'a ce moment là, j'ai froid, mais vraiment très froid. Entre la fatigue, l'humidité, les 6° extérieur, et l'absence de couverture, je grelotte. Je décide de mettre mon pantalon. Le problème, c'est que si j'enlève mes chaussures, je sais bien que ça ne va pas le faire. J'ouvre donc les fermetures pour que ce soit plus simple. En même temps je discute avec Sylvain sur Whatsapps( pour lui aux USA, c'est pas encore la nuit noire) c'est cool comme ça j'ai de la compagnie. Revenons à mon pantalon que je galère à mettre.... Rigolez mais essayer de mettre un pantalon avec vos chaussures.... Compliqué, alors imaginez le faire après 15h40 de course et 114km...un calvaire, j'ai du mettre plus de 10 minutes à le mettre...Au moins, cela m'a bien fait rigoler. J'ai toujours froid alors je décide de retirer mon maillot à manches courtes et mettre mon maillot manches longues testé cet hiver en plus d'un sweat à capuche (gagné sur les 10km de st Grégoire) Tels les enfants, je mets mes mains dans la poche avant. Je repars donc de plus belle et n'ose même plus sortir mes mains tellement j'ai froid. Je prend égalements mes lunettes première fois de ma vie que je vais courir avec.Cette petite pause m'aura quand même fait du bien, la première depuis le début (25min de pause) Je reprends donc un pied devant l'autre ça ne change pas....

2h du mat soit 16h de course et 115km: je craque et écoute enfin de la musique et quelle musique.... j'ai une playlist sport sur deezer mais non, je décide de mettre Henri Dès!!! Oui bon ça me fait penser à mes filles et ces chansons sont entraînantes. Le souci, c'est que je connais les paroles par cœur et je commence à chanter à haute voix. Certains coureurs ont dû me prendre pour un barge^^. Mais cela-dit, ça ma fait du bien, je trouve un bon rythme, toujours proche des 5km/h. Puis vers 3h30, ma femme me fait une surprise, elle me rejoint sur le parcours pour marcher un peu avec moi. Oui car je fais le mariole à écouter Henri Dès mais c'est pour détourner ces cuisses qui me font un mal de chien. 

 

18h de course 123km toujours 30ème: je commence à accuser le coup, prochain tour je demande une purée jambon et pause. Hélène me dit on va dans la voiture ça va être mieux. En effet, c'est mieux. Elle allume le moteur et met le chauffage, petite pause bien mérité. Je mange et m’assoupis 45min. Je vous explique pas la galère pour sortir de la voiture et repartir. Les premiers mètres sont durs, très durs mais je continu, je suis à 127km. Hélène me laisse, il reste un peu plus de 4h, autant dire la ballade lol.

20h de course 128.9km 32ème: Je passe en mode calcul. Il reste 4h, 5km/de moyenne, ça nous donne 20km....aïe, la barre des 150km est proche. Là je me dis c'est pas possible tu passe à côté de ça. Tanguy, qui m'avait suivi à Millau m'appelle je lui dis où j'en suis. Il me dit "allez tu peux faire les 140" Je lui cache que j'envisage encore les 150. Il  va donc falloir taper fort malgré les douleurs. Je décide donc de tout donner sur les deux heures à venir et on verra où j'en suis après 22h de course. 

 

8h du mat: les appels arrivent, Je Rem, Redge,...pendant que je continu d'avancer et le jour essaye de se lever....Nous ne voyons que la brume. Nous sommes à 22h de course, je suis 30ème et à 140.38km.. Là, il faut continuer moins de 10km en 2h, ça va le faire, il n'y a même pas moyen que ça se passe autrement de toute façon! Je ne sais pas pourquoi, mais à ce moment, je ne veux pas me dire "il reste 9.7km à parcourir" Je sors mon téléphone car j'ai vu que j'avais parcouru 136 tours. Le circuit fait 1033m, je vise les 150 km, soit un peu plus de 145 tours.... allez plus que 9 tours!!!!! Encore une heure à tenir et ça va être bon....De plus au ravitaillement, ils ont sorti le pain, pain de mie, confiture et le Nutella......Oh putain!!! Le nutella quoi !!! alors là, pour me motiver, je passe devant et me dit "allez au prochain tour tu as le droit d'en prendre" Je crois que j'ai dû faire mon tour de marche le plus rapide!!....Le graal quoi^^ bon je demande aux organisateurs si il y a pas du beurre aussi?!! Oui, car moi le nutella, c'est avec beurre, bref on rigole ça fait du bien et finalement, pour une fois il passe très bien sans beurre! 

23h 146,5km: Dernière heure de course, revoilà mes miss et Laurent...que ça fait du bien de voir du monde pour cette dernière heure de course. Il me reste 3.5km à faire, autant dire que c'est bon, les 150 vont être franchi!!!!!!!!!!!!!!. A ce moment, je relâche la machine et profite. Je fais des passages avec ma grande sur le parcours. Elle me dit papa tu marches comme un pingouin...Bon c'est vrai tu as pas tort. Ça me fait bien sourire. 

On approche de la fin, plus que quelques minutes. On me donne un galet ou un petit caillou blanc pour maintenir le dossard au sol à la fin de la course afin de mesurer, avec précision  notre distance (malin) . Je passe devant les organisateurs qui me charrient car je cours seul (sans ma fille) je leur rétorque "bon OK on m'a donné un galet mais là ça fait 24h que je tourne en rond sur le circuit j'ai toujours pas trouvé la marelle!!"  On éclate tous de rire, la fatigue sûrement face à cette blague qui me fait encore sourire. Les derniers mètres s'effectuent sans forcer, là, une fusée passe... oui oui une fusée, le premier concurrent qui fini en sprint....!!!! il faut le voir pour le croire. Un coup de pistolet et la fin est annoncée, je retire mon dossard et pose mon galet dessus et voilà c'est fini. 

151,217km de fait en 24h.

Cette course aura été vraiment super. Les conditions l'étaient un peu moins mais ce n'est pas bien grave car je deviens circadien !!!!. 24h je l'ai fais et atteins mon objectif des 150km en réalisant 151,2km.. Je fini 29ème sur 57 finisher et 69 partants 3ème senior sur 5. J'ai les jambes en feu mais je suis super heureux.  Je vais récupérer ma médaille et qu'elle médaille! Cette course est simplement magique. Alors pour ce qui est du fait de tourner sur un circuit de 1033m pendant 24h, cela peut paraître compliqué, ennuyant,....mais finalement on y pense même pas, on se contente d'avancer tout simplement, sans vraiment faire attention au paysage, tout en étant concentré sur l'objectif, mettre un pied devant l'autre. Le plus dur aura été la nuit avec le froid. La gestion de l'alimentation n'est pas simple aussi, ne pas manger assez et c'est l'hypo et manger trop peut être lourd sur l'estomac. 

Je tenais aussi à féliciter tous les bénévoles qui font un travail remarquable sur la course, la prise de photos, de vidéos, les ravitaillements, tout est au top bravo à vous.

Merci aussi à tous ceux qui ont eu une pensé pour moi, que ce soit par SMS, sur whats app, au téléphone, sur facebook, twitter, instagram. J'ai lu (ou presque tout lu) Je vous remercie tous pour vos messages. Merci à Mike qui est venu régulièrement m'encourager, c'est vraiment sympa. Merci à mon beauf et beau papa qui m'ont fait la surprise de venir degusiés pour m'encourager (regardez la vidéo ça vaut le détour) Et un grand merci à ma femme et mes filles qui doivent subir les entraînements et qui sont venu m'encourager et ce, même en pleine nuit. Et entendre de la bouche de sa fille "papa je suis fière de toi" c'est ouahhh....Bref un grand Merci à tous pour ce moment de partage, j'espère que vous avez pris du plaisir à me suivre autant que j'ai pris du plaisir à faire cette course et à lire vos messages. 

Je suis Circadien!

 

Pour ceux qui aime les stats mes temps de passage : 

Prochaine course fin juin, les 87km du golf du Morbihan mais en attendant, il va falloir commencer à réfléchir à la prochaine grande course pour l'année prochaine....Et n'oubliez pas deux choses, "les seules limites sont celles que l'on se fixe" et "Ne crains pas d'aller lentement, crains seulement d'être immobile".

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

arnaud 18/10/2016 17:05

Impressionnant ! bravo pour ton exploit personnel. Comment récupère-t-on d'une épreuve pareille ? Aussi difficilement que pour un marathon ou un 100 km ? Ou alors ce n'est pas comparable ? J'ai fait une dizaine de marathons, les 100 km de Millau et des trails. Ca me dirait bien un 24H pour le défi avec moi même mais je m'interroge ... j'imagine que tu as vu ce sublime film "free to run" qui raconte l'histoire de la course à pied ... il y a quelques dizaines d'année finir un marathon était mythique, vraiment mythique. Maintenant c'est presque banal. Je reviens d'Amsterdam, nous étions plus de 12000. Nous serons 50000 à Paris en avril. Aujourd'hui ce qui est mythique c'est un 24h ou un 100 km, c'est l'ultrafond. Quand tes filles auront 20 ans, qu'est ce qui sera mythique ? Ce que je retiens de tout cela, au-delà du plaisir immense de partager des moments d'amour et d'amitiés, c'est que le corps humain est vraiment impressionnant, il a finalement tant de ressources. Sinon, bravo pour ton super blog ! Pour le mien je n'arrive pas à être aussi régulier :-) http://100kmmillau.over-blog.com

sophielastyliste 13/11/2015 11:47

Très impressionnant ! - J'adore l'anecdote de la Playlist Henri Dès ! - Merci pour ce lien, je comprends mieux ton envie de recommencer !

sopel 22/04/2015 18:22

Sur les conseils de ma femme qui te lit depuis quelques semaines, je viens de lire ton compte rendu de course. C'est impressionnant. J'avais l'impression d'être à tes côtés ! Moi qui vient de faire mon quatrième marathon et qui me demande vers quelle course je vais me tourner maintenant que j'ai l'impression de maîtriser... je vais lire ton blog... ça me donnera des idées ! Félicitations et bon repos avant la prochaine !

Runner Life 22/04/2015 19:43

Merci alors a ta femme ^^
Merci pour le compte rendu et pour la course.
Tu peux te lancer sur trail, ou si tu prefère la route je te conseil de lire mon compte rendu sur les 100km de millau
http://www.runner-life.com/2014/10/100km-de-millau-du-mythe-a-la-realite.html

Gregory 18/04/2015 15:39

Encore bravo m'sieur !!
C'est énorme, gigantesque, grandiose ce que tu as réalisé.
Mais finalement je pense que ton périple à Mickey est plus fatiguant que de devenir circadien :)

Runner Life 19/04/2015 19:57

Merci champion je sais pas si c'est énorme on peut toujours faire mieux et je compte bien faire mieux ;)

Mdr pour Mickey c'est pas faux j'avais les mollets en feux ^^

Dreyliciouss 17/04/2015 08:35

Waw je crois que c'est en lisant ton CR qu'on se rend compte de ce que c'est vraiment...
Très impressionnant. Et en tant que membre de la #TeamNutella, je suis fière de toi et des concessions faites haha
En tout cas tu peux être fier de toi. J'espère que tu l'es !
Je retiens ta dernière phrase "Ne crains pas d'aller lentement, crains seulement d'être immobile" elle m va bien !!!
Encore bravo !!!!

dreyliciouss 20/04/2015 08:59

Je parlais du beurre pas du nutella ;)

Runner Life 19/04/2015 19:56

Merci :) Concessions j'ai jamais arrêté le nutella :p

EuclèsRunner 16/04/2015 17:34

Félicitations, c'est une aventure de dingue ! J'ai moi-même envie de m'inscrire aux 100km de Millau l'année prochaine. Je te demanderai sûrement conseil !

Runner Life 19/04/2015 19:56

Oui de dingue comme tu dis mais c'est vraiment magique. Ah Millau hésite pas j'ai fait des erreur dans ma prépa que je recommencerai pas pour le parochain

Dobie23 16/04/2015 09:33

Super récit et super performance : un grand bravo et respect.

Runner Life 16/04/2015 17:37

merci on peut toujours fait mieux ;)

Kali 16/04/2015 09:20

Voilà j'ai enfin pris le temps de lire correctement ce compte rendu. Le truc c'est de pas lire entre a les lignes pour profiter de toutes tes blagues ça serait dommage ! A part ça, comme tout le monde je suppose je te félicite! A côté je m' inspire pour le mien. Suis-je obligée de prendre du Des dans ma playlist ? Va falloir que je peaufine les futurs détails qui peuvent tout changer sur une course quand même ! Grosse réflexion à venir.
Un grand bravo, t' as tenu l' objectif!

Runner Life 16/04/2015 17:39

Des blagues ah ouais j'ai fait ça moi? ^^
Ah mais bien sur Henri dès c'est obligatoire tu verra ça te donnera une patate de folie fait moi confiance .

Merci maintenant à ton tour ;)

Greg Runner 15/04/2015 20:51

Alors, je dis respect, bravo, géantissime!
Tu as grave assuré.
Pour Dès, j'ai également les chansons de mes enfants qui me reviennent parfois sur des courses un peu longues. Ca m'a bien fait rire cet épisode et rassuré de ne pas être le seul dasn ce cas.
Encore bravo champion!!

Runner Life 16/04/2015 17:37

Merci Greg :)
Je sais pas si j'ai vraiment assuré je suis parti trop vite mais bon l'objectif est atteint c'est bien là le principal et j'ai pris un max de plaisir.

Pour Henri Dès moi aussi content de pas être seul il fallait osé brisé le tabou c'est fait ;) ^^

Ericand 15/04/2015 19:46

Encore Bravo,
je viens de lire le récit du premier circadien que je connais (virtuellement). Un jour ou l'autre, il faudra bien que je te rencontre pour te féliciter de vive voix pour ton 100 bornes et pour ton 24 h.
Je pensais qu'un coureur de 24 h prenait le temps de dormir bien plus que 45 minutes.
sacré défi réussi.

Runner Life 16/04/2015 17:34

Merci :) Ouais j'espère que l'on vas réussir à se croiser un de ces 4 ;)

Sylou 15/04/2015 18:07

Quelle super aventure!!
Merci de nous l'avoir fait partager
Récupérer bien en pensant à ton prochain challenge.

Runner Life 16/04/2015 17:34

Merci :)

Mike 15/04/2015 17:14

J'aurais presque verser ma petite larme.
Je me demandais c'était quoi cette histoire de galets.
Ça va me travailler

Runner Life 15/04/2015 18:00

carrément pour la larmes!!!
j'espère qu'il vont prendre mes considérations pour les prochaines édition. le beurre avec le nutella et tracé une marelle ^^

Gwendoline 15/04/2015 16:31

Yeah!!!! Chapeau bas (bon ok je porte pas de chapeau mais quand même)!!!!!
Enfin cela dit tu aurais pu faire 160 km quand même non??? (ok je déconne!!!)

Quand je suis dans le dur je chante aussi à voix haute ce qui passe dans mon ipod et je sais que je chante faux mais je m'en fiche ça m'évite de penser que je suis dans le dur!
Maintenant faut trouver plus gros pour l'année prochaine et en route pour le raid du Golfe!!!!!

Runner Life 15/04/2015 16:35

Merci :) Pour un premier je voulais pas écraser tout le monde non plus j'ai mis le frein ^^ Ouais place au raid ca va être plus facile je pense

Ludovic 15/04/2015 16:26

T'es un vrai malade. Félicitations champions. Bonne récupération et à bientôt

Runner Life 15/04/2015 16:34

mais non je suis pas malade je vais bien :) Merci ;)

Aurore 15/04/2015 16:25

Un grand bravo ! Tu gères !

Runner Life 15/04/2015 16:34

merci :)

Mélina 15/04/2015 16:20

Bravo :D

Runner Life 15/04/2015 16:34

merci :)

desperateRW 15/04/2015 15:55

T'es un vrai boss! Bravo! J'admire!!

Runner Life 15/04/2015 16:05

merci

Fire Rasta 15/04/2015 15:27

Putain Damien, je te le redis, t'as géré comme un chef! Le CR est top, on vit vraiment la course avec toi.
Encore un énorme bravo. Pour certains t'es peut être un bébé, mais moi je trouve que tu as été très grand!!!
On se voit en Juin a Vannes!!
Putain 150 bornes!!! 150 bornes!!! Chapeau

Runner Life 15/04/2015 16:04

Merci Fire Rasta dommage tu n'as pu être présent. Ouais 150 bordel de bordel

Sylvain 15/04/2015 15:11

C’était bien sympa de pouvoir participer en t'encourageant de loin !
Le coup de la diffusion sur youtube de la course était vraiment cool aussi.

Bravo encore ! Tu peux être fier de toi ! 150 bornes bordel ! 150 !!!!

Runner Life 15/04/2015 16:04

Carrément c'était vraiment sympa merci la technologie :)