Runner Life

Trail du Glazig 2017 : 54km de pluie, de vent, de boue bref un trail

7 Février 2017 , Rédigé par Runner Life Publié dans #Course

Dimanche matin le réveil sonne il est 4h45...j'entends la pluie qui tombe sur le velux à ce moment il me faut déjà un peu de courage pour sortir du lit^^ Après un bon petit dej, je prends mes affaires et direction Plourhan et ce trail du Glazig et ces 54km j'ai environ 1h30 de route. La route annonce la couleur avec un temps de dingue de la pluie et de la pluie.

 

Arrivé sur place direction le retrait des dossards qui se fait rapidement on nous remet aussi une veste sans manches en cadeau. Pour cette course j'aurai le dossard 558 .

 

Nous sommes nombreux au départ 950 partants prêts à affronter ce super trail créé pour les 15ans de la course . Au départ je retrouve Frédérique une adepte des marathons et aussi des gros trails l'objectif est simple finir. Même si j'aimerais passer sous les 6h30.

8h le départ est donné je suis dans la fin de peloton, à peine la ligne passée que la couleur est annoncée nous attaquons déjà dans la boue, quelques centaines de mètres plus loin le chemin est carrément inondé!

 

On alterne chemin boueux et quelque portion de route sans grande difficulté jusqu'aux 9,8km où nous allons affronter la première montée assez facile, mais cela crée un embouteillage, je profite de ce moment de pause pour retire mes gants et ma lampe frontale.

 

Le parcourt devient beaucoup plus technique et glissant également avec ces passages en forêt où nous sommes en file indienne. Heureusement que nous avons les arbres par moments pour nous tenir.

 

Les kilomètres s'enchaînent et les conditions ne vont pas en s'améliorant, en se rapprochant de la côte le vent s'invite à la fête.

 

17km presque 2h de course. On aperçoit la mer pour la première fois et c'est à ce moment que rafale de vent arrive comme pour nous dire vous allez quitter la boue pour les sentiers côtiers mais je suis là moi. C'est aussi le lieu du premier ravitaillement je prend une petite part de gâteau et je repart direction les sentiers côtier.

 

Certes, il pleut la mer et les poissons mais quel paysage voir l'océan déchaîné, les vagues qui viennent se fracasser sur les rochers c'est quand même un superbe spectacle. Je passe au 24ème kilomètre en 476ème position.

 

3h de course 26,8km de fait à ce moment je me dis aller tu est bien parti pour faire tes 6h30 plus que 3h30 de course^^. Je profite des sentiers côtiers pour remonter au classement j'ai une bonne allure et je double pas mal de monde. Ces sentiers côtiers sont agréable car il est possible de courir nous sommes loin de la boue.

 

 

33km 3h41' de course nous voici devant ce que l'organisation appelle la buse un passage sous une route dans le noir durant environ 150m. Sauf que la buse il faut y aller une bénévole nous aide à descendre dans l'eau....Et je peux vous dire que ça saisit certes je suis déjà trempé a cause de la pluie mais là nous avons de l'eau jusqu'aux hanches !!!! L'eau est gelée je ne connais pas la température mais elle ne doit pas être bien élevé. Ce passage est vraiment atypique et je suis bien content de sortir de là.

 

Une fois sorti il faut vite reprendre à courir car les orteils sont gelés, l'eau évacue des chaussures, le corps tremble pour se réchauffer. C'est à ce moment que ma femme m'appelle pour savoir où j'en suis dans la course. Ça fait du bien de recevoir des encouragements.

 

On longue à nouveau un peu de sentier, on traverse des plages où il y a même un surfeur courageux ou inconscient au choix qui à décider de braver les conditions climatiques.

 

Passage au 40ème kilomètre en 4h52' et en 375ème position ! j'aurai bien doublé sur les 16 dernier kilomètre avec 101 places gagné. Le sub 6h30 reste possible à ce moment de la course j'y crois.

 

Sauf que cette 6ème de course à été pour moi la plus dur de toute cette course c'est simple en 1h j'ai parcouru 6km !!! Cela est dû aux conditions nous sommes de retour en forêt, ça glisse, ça grimpe, il y a de la boue, des passage les pieds dans l'eau. Certes c'est dur mais j'ai clairement un coup de mou même sur les parties roulantes j'ai du mal à courir. Mon genou droit commence à me tirer lors des descentes mais aussi sur le plat.

 

Au 49ème kilomètre (6h05) je retrouve de l'énergie les sub 6h30 est mort mais je vais essayer d'aller chercher le sub 7h ! Allez il reste 5 petits kilomètres. Sauf que ces kilomètres ne sont pas plats et oui il faut aller la chercher cette ligne d'arrivée on enchaîne les traversé de cours d'eau, les montées boueuses.

 

Kilomètres 52 dernier coup de reins le genou recommence à me titiller mais hors de question de lâcher. Nous sommes un petit groupe de 4-5 coureurs nous nous doublons régulièrement depuis plusieurs kilomètres.

 

Dernier kilomètre ce Le moment ou jamais de lâcher les dernières forces qu'il me reste. J'entends le speaker il y un peu de monde sur le bord du chemin.

Dernier effort et je franchis la ligne en 6h51'47 » à la 375ème place.

Conclusion :

Je ne fais pas le sub 6h30 espérer mais je suis tout de même satisfait de finir cette course en moins de 7h dans des conditions dantesques. Pluie, vent, boue et re boue ^^. Un chiffre est parlant nous étions 950 au départ nous sommes 657 finisher soit 31% d'abandon !!!

 

Je n'ai jamais eu des conditions de courses aussi dur, la pluie ne me dérange pas mais 5h30 de pluie environ c'est quand même pas mal le pire c'est la boue. Même sur un mud day on bouffe moins de boue et que dire de ce passage dans l'eau.

 

Malgré cela j'ai surkiffé ce trail, Un parcours technique, de beau paysage avec la cote sauvage, du dénivelé et des conditions météo horrible mais c'est aussi ça qui fait le charme le Glazig

 

Un trail que je vous conseil car je me suis vraiment éclaté et le tout pour seulement 19€ un prix défiant tout concurrence pour 54km.

Partager cet article

Commenter cet article

fabrice Rodriguez 13/02/2017 20:47

Bravo d'être fïnisher sur ce trail vu les conditions météo. Les 6h30 sont surrement accessible mais le temps ne t'as pas aider. Cependant tu as fait une belle remonté le long du parcours.

Pascal3651 09/02/2017 19:08

Merci pour cette chronique, franchement chapeau à toi et tous les finishers car 54 kms dans ces conditions fallait le faire.
Le parcours à l'air sympa (du moins avec de meilleures conditions météo) et le tarif est vraiment hors catégorie

Runner Life 11/02/2017 18:23

ouais c'est vraiment un très beau trail et en effet un tarif imbattable

Milési 07/02/2017 18:50

M.Pokora avec son état sauvage font petit à côté de toi

Runner Life 07/02/2017 21:33

Non quand même pas et Mike Horn est une pointure