Non il n'existe pas de "vrai runner" !

10 Avril 2020 , Rédigé par Runner Life Publié dans #débat

En ce moment je vois beaucoup de gens dire « les vrais runners » endentez par là ceux qui courraient avant le confinent.  Ce terme me fait penser au débat des « vrais et faux marathoniens » oui car pour certains, courir un marathon en plus de 5h ce n’est pas être marathonien… Passons et revenons à notre sujet du jour

Le vrai runner !

Depuis le début du confinement la course à pied est un des seuls sports que nous pouvons pratiquer en respectant quelques règles mises en place par le gouvernement :

  • Courir 1h maximum
  • A 1km de son domicile

Cette semaine, la mairie de Paris a prit des mesures d’interdire les joggings entre 10h et 19h.

J’ai vu passer à ce sujet pleins de commentaires, comme quoi « les vrais runners » ne vont pas être dérangés par cette mesure se lever tôt le matin pour aller courir ou tard le soir ne les dérange pas et que cela allait faire le ménage….

Il n’y a pas de faux runners !

Je déteste cette idée de vrais ou de faux runners. Pour moi il y a juste des runners, qui sommes-nous pour dire toi tu es un vrai, toi non ? Tout ça car la personne part courir avec un jogging en coton cela ne fait pas de lui un runner, celle qui a commencé à courir pendant le confinement n’est pas un runner ?

Comme je l’ai dit plus haut la course à pied est un des seuls sports que nous pouvons encore faire. Donc tous les gens qui font du sport habituellement que ce soit, en salle de sport, un sport co, ou individuel tel que du tennis, judo, ... Ils ne peuvent plus pratiquer leurs sports.

Et quelle est L’Activité pratiquée dans tous les sports quasiment pour s’échauffer ou se remettre en condition, avant le début de saison ? La course à pied !

Rajoutons aussi au fait qu’habituellement les gens peuvent courir sur leurs pauses déjeuner et non proche de leurs domiciles, cela vous donne l’impression de croiser des gens que vous n’avez jamais vu, certains sont plus adeptes du trail et non de la route.

Oui il y a de nouveaux coureurs !

Je suis d’accord sur un point il y a de nouveaux coureurs qui arpentent les rues, mais je ne vois pas où est le problème !  Peut-être que ces gens n’ont habituellement (ne prennent pas le) pas le temps de faire du sport et justement profitent de cette période pour s’y mettre. Il est possible également que leur travail habituel est physique ou qu’il marchent beaucoup et qu’enfermés chez eux leurs corps a besoin de se dépenser.

Si je prends mon exemple à mon travail j’arrive à faire mes 10 000 pas dans la journée généralement sans trop de soucis. Lorsque je suis confiné chez moi je suis très loin de réussir à les faires.

pub

Souviens-toi d’où tu viens

Avant de juger les autres il est aussi bon de te regarder, pourquoi as tu commencé à courir, as-tu toujours été un « vrai runner » ? J’ai l’impression d’un débat connu il y a quelques années maintenant lorsque la France est devenue championne du monde de foot en 98… Certains ont appelés les gens qui ont commencé à s’intéresser au foot après cette victoire des Footix. Pourquoi de ce confinement certains ne découvriraient pas une passion pour la course à pied ? Ne devrions-nous pas les encourager plutôt que les critiquer ?

C’est donc ça la philosophie que vous avez du running !

Ce sport qui réunit toutes les classes sociales, le seul sport où pro et amateur peuvent partager les mêmes conditions. Ici pas de terrain au top pour les pro et de champs de patates pour les amateurs. Non ! Donner moi un seul sport ou sur la même ligne de départ vous pouvez retrouver professionnel et amateur, chef de grande entreprise et ouvrier,… notre seul adversaire est le chrono, la distance qui nous sépare de la ligne d’arrivée.

Il faut arrêter un peu de se prendre au sérieux, en course à pied la seule personne que vous devez battre c’est vous-même. Juger les autres sans rien connaitre de leur histoire vous aidera à vous sentir plus fort peut-être mais cela ne fera pas de vous un champion pour autant^^

Ce que j’aime dans ce sport c’est d’essayé de me dépasser mais aussi le partage. Quand tu croise un coureur dans le dur tu l’encourage, tu le soutien et inversement, quand tu es dans le dur recevoir des encouragements fait plaisir (sauf ceux qui te disent allez il reste 1km et en vrai il en reste le double^^). Avant je t’aurai dit que je voulais battre mes records aujourd’hui si je dois choisir entre battre mon Rp et perdre du temps à taper dans la main des enfants sur le bord de la route je choisi la deuxième option, car je trouve cela magique de pouvoir donner le sourire à un enfant juste en lui tapant dans la main.

Ne juge pas les gens qui cours quelques soit leurs looks, leurs vitesses, peut-être que demain ces mêmes personnes seront des partenaires d’entrainement, ou va savoir qu’elles te dépasseront sur une course.

Partager cet article

Commenter cet article

AnthoNini 11/04/2020 09:43

A diffuser en large, en long et en travers ! Superbe article ! Merci

Runner Life 11/04/2020 22:25

Merci beaucoup :)