Marathon Nantes 2019: hommage à Emiliano Sala

3 Mai 2019 , Rédigé par Runner Life Publié dans #marathon

Ah Nantes et son marathon, ma 4 ème participation à celui-ci ! J'aime y participer, cela me rappel mes années étudiantes de courir dans cette ville. 

Pour cette course, j'ai décidé de ne pas mettre mon célèbre tutu et mes collants. A la place, je vais porter le maillot du FC Nantes floqué au nom d'Emiliano Sala et de son numéro 9. 

Pourquoi cela ? Je suis supporter du FC Nantes depuis tout petit, j'ai rêver, j'ai crié j'ai pleuré grâce à ce club. J'ai dailleur toujours mon album autocollant du FC Nantes chez moi !

Comme tout les supporter de Nantes et d'autre club j'ai été touché par la mort d'Emiliano. Je voulais lui rendre hommage à ma façon et quoi de mieux que de courir le marathon de Nantes avec son maillot ? 

De plus, je trouve que cette discipline lui correspond bien, ce joueur était un battant sur le terrain et sur un marathon il faut en faire de même, aussi bien physiquement que mentalement . 

Samedi 17 Avril

J'arrive avec ma femme et une de mes miss à la cité des congrès et je retrouve mon pote Julien qui vient pour un sub 3h ! 

On se balade dans le salon  du marathon, j'y croise  notamment Cathy qui va courir son 100ème marathon demain et qui arborera fièrement le dossard 100 ! On me tape sur l'épaule et là je vois mon pote Pierre Sedze qui, pour la première fois sera speaker sur l'arrivée de ce marathon.  

Nous faisons une petite photo et ensuite direction l'éléphant :)  

Dimanche 28 avril 

8h15 arrivée devant la cité des congrès où je retrouve Julien qui donne ses bidons et gel à ma femme qui lui donnera sur le parcours. On retrouve aussi Philippe. Et nous prenons la direction du départ tous ensemble. 

Julien part s'échauffé. Je vais faire un dernier pipi et je me retrouve à discuter avec un monsieur qui m'annonce qu'il est un peu stressé car il va courir son premier marathon à 71 ans ! Je suis admiratif, se lancer dans cette aventure à cet âge et encore plus pour une première ! (malheureusement je n'ai pas pris son numéro de dossard et je ne sais pas si il a fini)

Avant de rentrer dans la zone de départ, j’aperçois Cathy et Ronan son mari dans leurs superbes tenues pour ce 100ème marathon

9h05 je rentre dans le sas des 3h15 je me mets en fin de sas et j'y retrouve un pote yann que j'ai vu lors du trail des châteaux de la Loire. 

9h10 le départ est donné. Je pars sans véritable objectif sur cette course sauf rendre hommage à Sala. Je me dis qu'un 3h30 serai sympa. 

Nous sortons de la zone des nefs et le public est là, il est présent, tout le monde prend des photos mais personne n'encourage vraiment. Il faut motiver un peu ce public peut être refroidi par la belle victoire rennaise sur paris la veille ^^

Cette année, le parcours change encore et nous amène pour la première fois vers le parc de Procé. 

Après environ 1500m de course, nous voici face à un premier faux plat, je pense que faux plat c'est le thème du marathon 2019^^

3km 14'32"  nous voici dans le parc de Procé, un passage agréable avec un groupe de musique et un beau parc. 

Cela marque aussi la première difficulté du parcours avec une belle côte de presque 2km qui arrive ! 

7km  34'14 Nous sommes de retour dans le centre de Nantes, le public est présent par endroit, il encourage un peu mais pour avoir de vrais encouragements il faut les motiver à nouveau.  A ce moment de la course, nous croisons les premiers qui remontent déjà l'autre côté de la route. 

En ce qui concerne ma course, je suis bien dans une allure qui me parait pour le moment correct. J'ai le droit à des encouragements du public, "allez Nantes", "pour Emi "....

Nous longeons la ligne de tram, le parcours monte légèrement. Nous remontons maintenant un belle montée pour arriver sur la place du Maréchal Foch et trouver pour la première fois la Cathédrale. 

10km 45'34 je vois ma femme, je m’arrête pour lui faire un bisou et lui demande comment va Julien. Pour le moment il semble dans les temps. 

Maintenant, passage le long de la Loire et à notre droite nous avons des semi-marathoniens qui en finissent à ce moment, ils ne leur reste plus qu'un seul kilomètre à parcourir ce qui mérite des encouragements. 

C'est à partir de ce moment là que nous commençons avec les fameux ponts du marathon de Nantes avec deux passages consécutifs.

Ce passage sur l'île de Nantes entre les kilomètres 12 et 17 est plat et c'est le seul point vraiment positif de cette zone qui est assez vide en public et assez inintéressante il faut avouer.  

16,5km 1h16 tout se passe pour le mieux, je vais même un peu trop vite quand j’aperçois les meneurs d'allure 3h15 ! 

En revanche, au bout de la ligne droite se trouve au niveau du Hangar à Banane, des anneaux de Nantes  et ça c'est super :) Un peu plus loin c'est l’éléphant qui se présente à nous :) 

20km nous sortons de l’île de Nantes pour retrouver le centre ville et la célèbre place Royal.  C'est aussi le moment de retrouver le public en masse. Les gens sont réceptifs à ma tenue et je vois que nous sommes à Nantes, les enfants adorent et crient souvent "j'ai le même maillot"

Un coureur me serre la main et me félicite pour l'hommage que je fais. 

21,1 1h41' tout se passe pour le mieux, je croise à nouveau ma femme qui me donne des nouvelles de Julien qui passe le semi en 1h28 ! 

Nous sommes parti pour cette deuxième boucle sur l'île de Nantes. 

Un peu plus de 23km, j’aperçois devant moi Yann qui semble dans le dur. Je l'appel et nous échangeons ensemble. Il est clairement dans le dur je reste avec lui à l'encourager à lui dire de s'accrocher à moi. 

Il me dit qu'il pense abandonner au prochain ravitaillement au 25ème. Je lui conseil de prendre son temps à se ravitaillement et de ne pas lâcher.

25km 1h58' nous voici au ravitaillement je laisse Yann et je lui dis qu'on se retrouve à l'arrivée, que je veux voir sa médaille petit LU. 

Nous voici à nouveau le long de la Loire pour rejoindre les machines de l'île.  

29km 2h18' Je reconnais un maillot devant moi et si c'est celui que je pense ce n'est pas bon signe ! Malheureusement c'est bien mon pote Cédric et quand je vois sa tête ouahhhhh il souffre le coco. 

Allez je reste avec lui à courir pour savoir ce qu'il se passe, il me dit que c'est gastrique, qu'il a déjà vomi.  Il me dit "vas y laisse moi, fais ta course !"  Je ne suis pas venu ici pour faire un chrono, alors je lui dis que je l'accompagne jusqu'au 30ème . 

Il est dans le dur, sa me fait chier de le voir comme ça ! Je l'encourage, lui dit de pas lâcher. Je sais qu'il ne lâchera pas quand il me dit que ses fils l'attendent à l'arrivée. 

Nous passons le 30ème kilomètre et je décide de rester encore un peu avec lui il y a un ravitaillement pas loin. Allez un virage et c'est le ravitaillement je me retourne et là demi tour mon pote est à l'arrêt à vomir. Il repart s’arrête aussitôt et rebelote. J'essaie de l'encouragé à continuer. Nous voici au ravitaillement et je lui donne rendez-vous à l'arrivée je sais qu'il ira au bout. 

Direction maintenant, après une chicane je vois Julien avec une couverture de survie ! Malheureusement pour lui il a abandonné au 28ème à cause d'une douleur au pied. 

Passage dans le centre ville à nouveau où le public est présent en masse et commence un peu à donner de la voix! 

33km 2h41' je ralenti de plus en plus l'allure je commence à avoir des douleurs dans les orteils surement dues aux chaussettes de foot^^ Je pense que la crampe n'est pas loin! 

Le parcours quand à lui n'est pas des plus facile avec des enchaînements de faux plats montants.  Il me tarde de retrouver le jardin des plantes car après cela je sais que le parcours descend.

39km 3h15 la dernière difficulté du marathon est passée avec la côte du jardin des plantes.  Maintenant le parcours va être facile.

Passage au 40ème 3h22' troisième fois que l'on passe ici et troisième fois que je passe devant ce bénévole qui m'aura encouragé à chaque passage, je prend le temps de m'arrêter et de checker avec lui. 

41ème dernière ligne droite de l'autre côté de la route une personne avec son mégaphone et la veste du marathon de la Loire, qui m'aura encouragé à chaque passage avec des Allez Nantes, pour Emiliano, ......je traverse pour aller le remercier. 

La foule est de plus en plus présente dans ces derniers mètres. Un dernier virage et voici le tapis rouge sous mes pieds. J'attends cette ligne d'arrivée depuis le départ pour rendre mon hommage à Sala. 

 Je retire mon maillot et le brandit devant moi en chantant le célèbre chant en mémoire du joueur : "C'est un Argentin qui ne lâche rien, Emiliano Sala, Emiliano Sala, Emiliano Sala"

Je remets mon maillot quand j'entends Pierre le Speaker qui vient d'annoncé mon arrivée et qui descend de son podium pour venir m'interviewer sur mon hommage, mes courses,....  

 

Concernant Yann et Cédric que j'ai encouragé sur le parcours ils ont fini tous les deux et me voici avec Cédric et sa belle veste de finisher.

Conclusion :

Concernant le marathon j'ai entendu des personnes dire qu'il n'y avait pas d'ambiance et d'autres que c'était génial.  Me concernant je trouve que les passages en ville sont agréables, le public Nantais répond présent chaque année. j'avoue cependant qu'il faut un peu les motiver pour faire du bruit et je sais que ce public a les moyens de mettre une ambiance de dingue. Il le prouve lors des matchs du FC Nantes ou du HBC Nantes, alors lâchez vous un peu plus les amis! 

Concernant le parcours j'ai apprécié cette nouvelle boucle dans le parc de Procé mais j'avoue que la nouvelle boucle pour rejoindre le jardin des plantes est assez difficile.

L'objectif de ce marathon pour moi n'était clairement pas de faire un temps mais de rendre hommage à Emiliano Sala joueur qui est parti trop vite et qui aura su apporter tant de bonheur aux supporters Nantais avec ses buts. 

Je pense que j'ai réussi mon hommage mais je ne pensais pas faire autant le buzz. Je me suis retrouver sur le site So foot (pour un ancien footeux de petit niveau comme moi c'est de la folie d'être sur une tel site !) et même sur un site belge 7sur7, mais aussi  sur Presse-Océan, But football club ! Je suis content d'avoir pu rendre hommage à ce joueur. 

 

crédit photo @FC Nantes

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Louerat 12/06/2019 10:02

Cool les photos. Félicitation pour la course et l'hommage .

Runner Life 12/06/2019 19:02

Je connais deux bon photographe sur Nantes :p . C'est de toi les photos sinon que je rajoute le crédit photo :)