En route vers le prochain objectif !

1 Août 2018 , Rédigé par Runner Life Publié dans #ultra

Après deux participations au 100km j'ai encore envie de tenter l'aventure 100km. Cette fois-ci en revanche je n'irai pas à Millau.

Je n'avais pas forcément prévu de 100km cette année mais lorsque j'ai vu qu'ils relançaient les 100km du Semnon en individuel, je n'ai pas pu résiter ! 

Pourquoi le Semnon ? 

Cette course à lieu proche de chez moi, 50km environ et 30km de la ville où j'ai grandi ! Autant dire que je connais un peu le coin et les communes qui seront traversées. 

Le Parcours, contrairement à Millau ne comporte pas de très grandes difficultés mais de multiples petites montées et descentes.

Parcours et dénivelé 

 

Nous pouvons voir qu'il n'y a pas beaucoup de plat, soit on monte soit on descend ! 

L'objectif : 

Lors de mon premier 100km en 2014 j'avais mis 15h05 et en 2017 j'ai mis 10h50 ! L'objectif va être d'amélioré encore cette marque. J'aimerai passer sous les 10h30 et rêve d'être sous les 10h! Je sais que ça ne va pas être facile mais je vais tout faire pour que cela passe.

Il faut noter que pour cette édition nous n'avons que 14h pour finir les 100km ce qui ne nous donne pas trop le droit à l'erreur

Avec ou sans suiveur ?

En 2014 j'avais réalisé mon 100km avec mon meilleur pote en suiveur et c'était une véritable aventure partagée. 

Lors de mon deuxième, j'ai voulu le faire en solo, je n'avais même pas pris de sac d'hydratation simplement ma flipbelt et ma gourde simple hydratation. Ma femme était là pour me soutenir à certains endroits de la course et mentalement ça m'avait fait énormément de bien. 

Pour ce troisième opus, j'ai décidé de m'appuyer sur un suiveur. Le faire seul est un vrai challenge, mais l'idée de partager cette aventure avec un pote est encore plus motivant. Il faut savoir que c'est aussi plus de confort, le suiveur vous porte l'eau, les ravitaillements,....Il est là pour vous encourager en cas de coup de mou, pour vous dire de ne pas aller trop vite de maintenir l'allure en vu des objectifs. 

J'ai trouvé mon suiveur, il s'agit de Julien qui avait couru en tutu lors des 15km de Châteaubourg.  En revanche, ce que je ne lui ai pas encore dit, et qu'il va sûrement découvrir à la lecture de cet article, c'est que je veux qu'il soit en tutu sur son vélo ^^

La préparation :

J'avais commencé ma prépa avant de partir en vacances et après une pause de 10 jours je la reprends en douceur pour augmenter progressivement. 

Cette préparation sera axée principalement sur trois points: la course avec des séances spécifiques, du renfo des cuisses principalement ce qui lâche à chaque fois chez moi, et pour finir du vélo que je vais intégrer de plus en plus sur ma prépa.. Le vélo permet en effet de faire de bonnes séances sans avoir de traumatisme pour les jambes et cela fait travailler le cardio et les cuisses. 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Elodie 06/08/2018 09:24

Bravo pour ce nouvel objectif ! J'ai hâte de suivre la préparation.

Runner Life 07/08/2018 13:53

Merci :) Le plus simple pour suivre la prépa c'est sur strava ;)