Runner Life

Attention aux coachs

10 Mai 2016 , Rédigé par Runner Life Publié dans #débat

Aujourd'hui j'avais envie de pousser un coup de gueule contre les pseudos coachs que l'on peut trouver sur les réseaux sociaux.

Je ne sais pas pour vous mais quand je regarde facebook, twitter, instagram j'ai l'impression qu'il y a bientôt plus de coachs que de sportifs. Attention je parle bien de ceux qui se disent coachs, pas des personnes qui donnent des conseils vis à vis de leurs expériences personnelles. Nous pouvons tous donner des conseils plus ou moins intéressants mais être coach c'est bien plus que cela.

Attention aux coachs

Un coach c'est une personne qui va apprendre à vous connaitre, à définir des objectifs atteignables avec un plan pour cela. Le plan sera le votre il aura été établi en fonction de vos habitudes, de vos contraintes de vie,....Le coach est aussi là pour vous soutenir mentalement vous aider à vous dépasser. Il adapte le plan en fonction de votre évolution, il vous offre un vrai suivit personnalisé.

Lorsque vous êtes malade vous allez chez le médecin ? Vous n'allez pas voir ces pseudo gourous guérisseurs qui en plus de vous guérir vous proposent de gagner au loto, et j'en passe. Et bien pour le coaching c'est pareil il y a des personnes qui ont fait des études qui ont passé des diplômes et d'autres qui s'improvisent coach.

Faites attention quand vous demandez les services d'un coach, n’hésitez pas à lui demander ses diplômes, sa formation, et écoutez le bouche à oreille car généralement un bon coach est connu et reconnu par ses clients et ses confrères.

Voici l'avis de deux professionnels :

Tanguy Charmel (Le Mans)  Préparateur physique de Sablé sur Sarthe (foot CFA2) qui était mon accompagnateur sur les 100km de Millau.

La première chose importante pour bien choisir son coach est de se rencontrer. En effet, ça paraît basique, mais le coach sera là certes pour vous planifier le travail, programmer les séances, mais surtout le coach sera présent pour vous booster dans l'effort, vous dire des choses que vous n'avez pas envie d'entendre, partager aussi les bons moments. Donc pour toutes ces raisons, autant avoir de bonnes affinités. Une bonne affinité, et des diplômes.

 

On trouve de tout comme coach. Demandez-lui quel(s) diplôme(s) il a. Est-ce qu'un étudiant STAPS avec une licence enseignement-motricité sera le mieux placé pour vous conseiller par rapport à une licence entraînement? Moi j'ai fais mon choix. Est-ce qu'un BPJEPS APT est capable de coacher dans une activité? Non, son diplôme lui permet d'animer des séances d'initiation, en aucun cas, de la compétition. Et le dernier cas est celui que je maîtrise le plus, celui des BPJEPS AGFF (forme et fitness).

Est-ce que l'on peut se dire préparateur physique parce que l'on sait donner un Body Attack ou faire un programme de force et de prise de masse?

Non, les connaissances sur les filières énergétiques sont beaucoup trop faibles, les impacts sur les effets de la musculation le sont également. Les anciens diplômes (BEMF) maitrisent légèrement plus car les études étaient un peu plus longues donc plus approfondies. Enfin, de plus en plus d'écoles proposent des formations de préparateur physique qui sont un bon complément mais qui ne suffisent pas à être un bon coach ou préparateur physique. Voilà ce qu'il se fait sur le marché en termes de diplômes. Mais est-ce que cela fait tout? Vous avez une bonne affinité avec le coach, il a une licence STAPS entraînement ou un diplôme de préparateur physique, mais a t'il de l'expérience et surtout, a t'il une bonne analyse de l'activité?

LE PLUS IMPORTANT.

Comment conseiller un golfeur si on n'a jamais fait un put? Comment conseiller un marathonien si on s'est contenté des 3x500M en EPS? Comment conseiller un footballeur si on ne sait pas tirer dans un ballon? Je pourrai continuer longtemps comme ça. On ne nous demande pas d'être des champions dans chaque discipline mais au minimum d'y être très intéressé pour y comprendre le fonctionnement, connaître les spécificités musculaires, articulaires, les dominantes énergétiques, pour conseiller au mieux et orienter le travail comme il se doit. Voilà, vous n'avez plus d'excuses. Vous ne pouvez plus vous tromper. Vous avez toutes les informations pour trouver votre coach idéal, qui ne sera peut-être pas le même que votre ami, mais qui saura vous faire progresser et vous aider à atteindre vos objectifs.

Vous pouvez le contacter et suivre son activité sur sa page Facebook .

 

Teddy Pougin (Rennes) Ancien militaire, Diplômé d'État dans les Métiers de la Remise en Forme ainsi qu'en Préparation Physique. coach intervenant à domicile, en extérieur, en entreprise vous pouvez le retrouver dans les salles  Form Station et Le 36 Boulevard

Comment choisir son coach sportif?

Si j'étais dans la situation de choisir un coach sportif voici comment je procèderai.

1. je commencerai tout d'abord par du bouche à oreille ou bien une recherche sur Internet...

 

2. Ensuite prendre rendez vous avec plusieurs afin de voir leur démarche de première Prise de contact... voir si le coach est là pour moi ou pour son business...

3. Prendre un rendez vous pour avoir un premier contact visuel, pour moi les premiers regards et mots déterminent directement s'il y a un feeling ou non. Un coach et son client doivent être fusionnels, doivent faire "UN" . Par contre le client doit passer avant tout et le coach doit répondre à ses attentes...

4. Un entretien où pour moi le coach doit te faire un questionnaire individuel de connaissance personnel, professionnel et médical, aborder le point principal des objectifs du client puis se présenter un minimum et présenter ses méthodes de travail enfin en aboutissant à son offre soit par un contrat ou une séance d'essai...

5. Les diplômes si le coach fait bien son travail il est censé vous en parler d'entrée de jeu. Si jamais il ne le fait pas n’hésitez pas à le questionner sur le sujet.

6.. De part tout cela tu vois oui ou non tu peux lui faire confiance

Vous pouvez le contacter via son compte Facebook

Partager cet article

Commenter cet article

thecrow 24/05/2016 16:58

Ben mince tu me casses la baraque, je voulais montée ma petite entreprise de coaching. J'ai quelques marathon des triathlons, je sais tout de la compétition. mdr , je rigole bien sur. C'est un métier à part entière. Il faut des connaissances physiologies, de sport et même de psy pour savoir comment bien bosster..... très bon article

Runner Life 24/05/2016 20:17

;) vas y lance toi ^^

Dingo Runner 13/05/2016 09:20

Tout à fait d'accord avec toi. On ramasse les coachs à la pelle (comme en automne) pour tout et n'importe quoi parce que c'est "tendance".

Runner Life 13/05/2016 20:53

ah la mode.....

Rohnny 13/05/2016 07:47

Je pense exactement comme toi, les coachs pousse comme des champignons... Il faut dire que le running est assez tendance pour le moment...

Runner Life 13/05/2016 20:53

carrément mais pas forcément que pour le running pour tout

BOUREL 11/05/2016 12:35

Super la chronique et tu as raison on ne s'improvise pas coach comme ça .
c'est la mode en ce moment du coatching c'est comme les articles pour maigrir ça foisonne

Runner Life 13/05/2016 20:52

Et oui on ne s'improvise pas coach

simonet 11/05/2016 11:59

super article

Runner Life 13/05/2016 20:52

Merci

Franck 11/05/2016 07:34

Bien résumé

M35 10/05/2016 21:41

Article tres interressant et oui il ne suffit pas de donner des body-attack pour etre coach etre personal trainer est un metier a part entiere
Merci pour cette bonne lecture

Runner Life 11/05/2016 11:35

Merci :)

moncoach.com 10/05/2016 15:12

Je suis tout à fait d'accord ! Merci pour cet article.

Runner Life 10/05/2016 15:27

Merci :)