Runner Life

Test Puma FAAS 300TR V3

8 Avril 2016 , Rédigé par Runner Life Publié dans #Test

J'étais à la recherche d'une paire de chaussures pour le trail quand l'occasion d'avoir ces puma FAAS 300TR neuves à un bon prix s'est présenté à moi. Première fois que je vais tester cette marque pour le running.

Nous sommes en présence d'une chaussure ultra légère et souple, elle présente de bons crampons. La FAAS 300TR est taillée pour les trails de courte distance avec son drop de 8mm.

Test Puma FAAS 300TR V3

A la sortie de la boite, cette chaussure me plaît, elle me semble taillée pour la vitesse et me rappel un peu mes Brooks Racer T7 que j'utilise pour les courtes distances sur Route. La chaussure est conforme à ce qu'annonce la marque: un modèle ultra léger et souple. Il y a un petit rangement pour les lacets ce que je trouve très pratique. En revanche, je note un petit bémol sur le mesh qui me semble d'une fragilité assez déconcertante, c'est bien la première fois que je vois un mesh aussi fin. Je trouve cela assez étrange pour une chaussure de trail qui est, tout de même, faite pour affronter les sentiers, la boue,.....La semelle est équipée de crampons avec chevrons bi-directionnels, ce qui me rappel mes cascadia, alors espérons que l'accroche soit aussi bonne.

Test :

Après quelques sorties effectuées avec ce modèle, je trouve le chaussant assez agréable. Mon pied a de la place L'amorti est assez faible, mais pour un modèle aussi léger cela ne me surprend pas.

Bien que cette FAAS 300TR soit faite pour des trails courts pouvant aller jusqu'au maratrail, je décide d'en faire mes chaussures pour l'endurance trail des corsaires et ces 68km (CR ici). (Il faut dire que mes Cascadia sont mortes^^)

Sur cette course, j'ai pu bien tester la chaussure, avec des portions de route où je me suis senti à l'aise, ce qui n'est pas toujours le cas avec des chaussures de trail. La souplesse de la chaussure permet d'effectuer des relances sans aucun souci et sur les passages techniques se débrouillent très bien avec une bonne adaptation sur le terrain.

Le manque de renforcement du mesh ce fait sentir en cas de rencontre avec un cailloux, une branche: le rappel à l'ordre se fait directement dans les orteils.

Pour ce qui est de l'accroche, la semelle s'en sort plutôt bien mais il y a mieux sur le marché. Après, sur ce trail, en discutant avec pas mal de coureurs, tout le monde avait des difficultés au vu de la boue accumulée sur les sentiers.

Résultat, un trail de 68km bouclé en 8h26' et pas de souci au niveau des pieds, zéro ampoules ce qui est un plaisir lorsque l'on enlève ses chaussures. La FAAS 300TR à su répondre présente sur ce trail malgré un petit manque d'accroche.

A noter cependant que la boue à eu raison de ce mesh extra fin sur cette chaussure. Il est complément cassé, à plusieurs endroit. Il est vrai qu'il y avait beaucoup de boue, mais tout de même, c'est vraiment dommage car la semelle est comme neuve, aucun souci et voir le mesh se détériorer de la sorte alors que la chaussure n'a que 300km au compteur est une véritable déception.

Conclusion :

nous avons une chaussure légère, accroche correct mais un mesh beaucoup trop fragile. C'est vraiment dommage car la chaussure est bien mais avoir un mesh résistant est primordial. Une vrai déception, comment peut-t-on faire une chaussure pour le trail avec un tel fragilité!

 

Je suis toujours dans l'attente d'une réponse de Puma au moment où j'écris ces lignes.

 V2

Partager cet article

Commenter cet article