Runner Life

12h de Ploeren 2015 une bonne surprise !

10 Décembre 2015 , Rédigé par Runner Life Publié dans #Course

Samedi soir, après une bonne sieste l'après-midi, direction Ploeren pour cette dernière course de l'année. 12h à passer sur un circuit de 1000m. Quelle idée à la con vous allez penser, tourner pendant 12h sur un circuit si court, pourtant je vous assure que c'est vraiment sympa comme type de course. A noter que pour cette course, l'intégralité des inscriptions vont au Téléthon.

Arrivés à Poleren, nous entrons dans la salle où les coureurs passent, et où se trouvent les ravitaillements, des lits pour se reposer,.... A notre arrivée, se tient un concert de rock, autant vous dire que c'est bruyant^^. Je vois Jerome . Nous échangeons, il approche des 11h de course et il est clairement dans le dur, la course est loin d'être finie. A ce moment, j'espère qu'il va tenir.

 

12h de Ploeren 2015 une bonne surprise !

Nous nous installons ma femme et moi sur une table où j'y installe mes affaires (barres, boissons, fruits, vêtements) Après un rapide briefing d'avant course, j'apprends que la musique est interdite sur le parcours du fait des championnats de Bretagne sur le 24h (en effet la musique étant considérée comme dopante) Personnellement, la musique je m'en moque, mais mon casque me sert à recevoir et passer des appels quand je suis dans le dur, je trouve cela dommage mais je comprends. Enfin, je comprends que la musique soit interdite mais vu qu'il n'y a pas de contrôle antidopage à l'arrivée, je me dis on peut courir chargé comme Armstrong sans rien risquer mais la musique elle est interdite...sacrée Faa...)

00h: c'est l'heure du départ et le premier tour sera l'occasion de découvrir ce parcours pour la première fois de la soirée. On traverse la salle, sort de celle-ci une mini-côte se présente à nous, certes ce n'est pas grand-chose mais au fil de la course elle va faire mal. Chicane droite puis gauche et nous arrivons sur le terrain stabilisé, on en fait le tour puis on en sort avec un virage à gauche et une nouvelle montée. La deuxième partie est plus agréable je trouve, avec que du bitume et parcours beaucoup plus plat. Passage derrière un terrain de foot qu'on longue, puis un léger virage à droite nous fait longer une aire de jeux pour enfants. Un virage à 180° nous refait longer le terrain de foot de l'autre côté puis, à la suite d'un virage à gauche et d'une descente, nous arrivons dans la salle. Résultat, un parcours de 1000m avec un D+ de 5m environ.

1h de course 9.2km je suis bien. Heureusement après seulement 1h de course!! L'allure choisie me semble correcte et les tours s'enchainent. Je suis actuellement 8ème au classement. Les 4 premiers sont partis à une vitesse folle c'est simple ils m'ont pris 4 tours sur cette première heure...Je ne sais pas s'ils vont tenir l'allure mais si c'est le cas, respect.

2h de course je garde toujours la même allure de 9.2km/h, j'alterne marche et course, en marchant très rarement il faut le dire. Je ne connais pas ma place mais je me suis fait doubler par quelques coureurs, j'estime une 10-11ème place. Les premiers avancent toujours aussi vite !

3h et 27,5km au compteur la moyenne est passée à 9,1km/h. Durant cette dernière heure j'ai ralenti un peu, une sensation étrange dans les cuisses a fait son apparition. A ce moment je me dis : " la course est loin d'être finie si j'ai déjà des douleurs, je suis dans la merde" Je fais un peu abstraction de cela et je continue à maintenir mon allure.

4h de course 36.3km toujours dans la même allure, les jambes sont revenues, tout répond bien, si bien que je ne prends même pas le temps de marcher comme je le fais habituellement. Les ravitaillements se passent à merveille grâce à ma femme qui me donne mes boissons, barres, fruits lorsque j'ai besoin. Le top ! Je ne connais pas du tout ma place mais une chose est sur c'est que devant ça à bien ralenti...

5h et 45,4km plus tard, toujours dans la même moyenne depuis le début. Passage au marathon en 4h39 soit 24 minutes de mieux que mon premier marathon.

6h à la moitié de course 54,14km soit une moyenne de 9km/h. je passe les 6h au téléphone avec mon pote Sylvain qui me change un peu les idées. Pour le moment tout se passe bien, les jambes commencent à piquer un peu tout de même. Les conditions climatiques sont toujours aussi bonnes pour un mois de décembre. Il y a quelques apparitions de pluie mais qui ne durent que quelques secondes. A ma grande surprise ma femme m'annonce que je suis 3ème ex aequo, nous sommes 3 à la 3ème place. Ca motive sévère de savoir ça.

Le départ des 6h est donné, bien que cela pourrait me casser le moral de me faire doubler par des coureurs frais, je suis content car je retrouve Steeve un coureur que j'avais rencontré au 24h de Rennes et qui m'encourage.

7h de course 63km les jambes piquent de plus en plus mais j'arrive à maintenir l'allure des 9km. La question est combien de temps je vais réussir à maintenir maintenant. L'objectif que je me suis fixé des 100km reste possible mais ça va être dur.

8h de course 71,2km je commence vraiment à entrer dans le dur, pour preuve j'ai fais 8.2km au lieu des 9 habituels depuis le départ. Je suis passé à 7h36 de course en 2ème position avec 3 km de retard sur le premier et 2 d'avance sur les 2 qui se trouvent en 3ème place.

Je vais lutter pour rester sur ce podium. Le premier est clairement plus frais que moi et un des 3ème me semble super bien aussi. Défendre la deuxième place va être très compliqué à mon avis.

9h avec 78km au compteur, la moyenne continue de chuter avec 7.8km parcouru lors de cette dernière heure....et 8.7km de moyenne depuis le départ. Les jambes sont raides, j'ai de plus en plus de mal à courir, j'essaye de me forcer à le faire mais ça se complique. Je suis passé 3ème position avec un peu plus de 2km d'avance sur le 4ème. Ma femme me montre le coureur qui est actuellement 4ème. Je le repère bien et en aucun cas il ne doit passer. Ma femme qui me sent très mal me donne mon téléphone et demande à mon pote Jerem de m'appeler pour me pousser au cul pour que je ne lâche pas.

10h et 83,8km aie aie aie j'ai mal partout, je suis incapable de courir, j'avance tant bien que mal, je vous explique pas la démarche que j'ai.... Ma femme m'encourage à chaque tour, me donne l'écart avec le 4ème, elle me booste à ne rien lâcher. Je possède toujours 2km d'avance.

11h de course 90.31km je sais déjà que les 100km ne seront pas atteint, la dernière heure à été vraiment compliqué avec seulement 6.51km de parcourus. Depuis maintenant un peu plus de 2h, je profite de la course pour échanger un peu plus avec les participants, on discute, on s'encourage. Place à la dernière heure de course, je suis toujours troisième. Il est absolument hors de question que je me fasse doubler dans la dernière heure alors que je suis sur ce podium depuis maintenant 5h.

 

Dernière heure de course, ma femme m'indique que le 4ème est à un kilomètre de moi... un petit tour. Pas grand chose mais 1km après 11h de course ce n'est pas rien. A ce moment, je me retourne et vois celui qui, selon moi, est le 4ème, à 200 metres derrière ( le 4ème qui était derrière moi à la 9ème heure de course ) Dans ma tête c'est simple, maintenir l'écart avec lui. Il ne doit pas passer, même si je possède 1200m environ d'avance, je le laisserai pas passer. Je me force à courir, enfin si on peut encore appeler ça courir ^^. J'oscille entre 7.5 et 8.5km/h, je peux vous dire que la j'ai la niac.

Steeve, qui est sur le 6h (mais qui est blessé) reste avec moi et m'encourage. Il me dit c'est bon il est foutu, s'il te passe tu lui colle au cul, hors de question que tu le laisse partir. A chaque tour ma femme m'encourage et me crie dessus "aller tu tiens, il est pas loin"

Il reste 30minutes l'écart est toujours le même. A ce moment là je me dit c'est bon tu vas finir 3ème! Je maintiens mon allure, je me relâche un peu sur la fin et à 11h55 de course, je vois le 4ème qui me passe devant..... Je m'étais dit hors de question, même s'il ne me passera pas devant au classement, c'est pas possible. Steeve m'avait dit de lui coller au cul, je fais mieux que ça, je le double et fini avec les dernières forces qui me restent. Je me surprends à réussir à plus de 12km/h!

Le coup de pétard retenti ce qui signifie la fin de la course et le retrait du dossard que l'on doit laisser sur le sol avec notre puce afin que la distance du dernier tour soit mesurée précisément. Il faut savoir que la personne que je croyais 4ème était finalement 5ème!!!! Ma femme avait oublié de me préciser que ça avait changé!!!! Volontairement pour que je m'arrache encore plus, vicieux !!!!! Résultat je finis avec 2km d'avance sur le 4ème ^^

Les résultats officiels sont annoncés: résultat 12h de course et 98km211 de parcours et une 3ème place au classement. Le premier réalise 108km et le deuxième 104. Je monte sur le podium et me fait remettre mon trophée par deux grands champions Xavier Bastard (Champion du Monde , multiple champion d'Europe de muy thai, vice champion du monde de K1,...) Et Chantal Menard championne du monde kickboxing ancienne finaliste de Koh-Lanta.

Conclusion

Bien que je ne réalise pas l'objectif des 100km je suis satisfait car je ne suis pas si loin, ce qui me dit que la prochaine fois je suis capable d'y arriver. Le podium est un bonus qui est vraiment sympa à vivre, cela ma aussi permis de ne rien lâcher. Sans cela, je ne sais pas si je serai reparti de la sorte sur cette dernière heure.

Concernant le parcours, il n'est pas si simple que cela, avec les deux petites montées qui s'y trouve. Le passage dans la salle est agréable, bien que cela fait un écart de température, cela reste appréciable de pouvoir se ravitailler au chaud.

L'équipe de Ploeren endurance peut être fière de son travail sur l'organisation de cette course qui s'est parfaitement bien passée. Avec des ravitaillements au top, un équipe de bénévoles vraiment bien. Un grand merci à vous pour cette course.

Merci à tous ceux qui ont eu une pensée pour moi pendant ces 12h, avec vos messages sur les réseaux sociaux, les sms, les appels...Et un grand merci à ma femme qui a, elle aussi tenue les 12h à m'encourager , me soutenir et à me donner mes ravitaillements sur cette course (et qui était surtout stressée et au taquet pour la dernière heure de course!!!) Sans elle je ne sais pas si j'aurais réalisé cette distance.

Ps : Je sais que pour beaucoup, tourner ainsi sur un circuit de 1000m peut paraitre totalement fou. Je vous l'accorde que vu de l'extérieur ça peut sembler fou. Personnellement, je trouve cela bien, vous passez devant les gens qui sont là pour vous encourager à chaque kilomètre, vous pouvez vous ravitailler à tous les tours. Et surtout vous pouvez encore plus partager avec les autres coureurs, on discute, on s'encourage...bref j'adore je vous conseil d'essayer.

Partager cet article

Commenter cet article

Romu 11/12/2015 14:01

Salut,
Tres sympa le resume, merci de faire partager. Ca donnerait presque envie, qui sait...
Bonne recup.

Runner Life 11/12/2015 15:54

Merci :)....et oui qui sait ;)

Roben 11/12/2015 12:12

Tu m'impressionnes toujours autant... Bravo pour ta perf et quel mental! ;-)

Runner Life 11/12/2015 15:54

Merci Roben tu es tout aussi impressionnant sur tes tri

Fire Rasta 11/12/2015 04:18

Bravo ma poule, t'as vraiment assuré. Même si j'avais pas abandonné, on n'aurait pas pu se tirer la bourre, t'es trop rapide pour moi.
ça conclue une belle année. Félicitations

Runner Life 11/12/2015 11:31

Merci à toi ;)

J'étais vraiment déçu de te voir partir la prochaine fois j'espère qu'on aura le temps de discuter un peu plus.

reveurdetrail 10/12/2015 20:57

Sympa le petit challenge pour ne pas lâcher le podium.
C'est vrai que j'ai toujours été moyennement tenté par ce type de course.
Mais le fait d'avoir du monde autour et de sentir les encouragements doit être une très belle expérience comme tu le montres très bien à travers ce récit.

reveurdetrail 11/12/2015 11:50

Je tenterai l'expérience un jour pour voir. Par contre, faudra que je réhabitue mes articulations au bitume sinon ça va mal finir!!

Runner Life 11/12/2015 11:30

En effet sa motive le challenge. la prochaine fois j'espère bien passé les 100km. Je comprend que ce type de course repousse beaucoup de monde. Personnellement je préfère à un trail. il en faut pour tout le monde ;)

Mi-Ch 10/12/2015 19:44

Superbe experience et surtout magnifique recit

Runner Life 11/12/2015 11:29

Merci :) la prochaine fois j'espère passé les 100

sylvain 10/12/2015 17:27

Bravo encore !
Bien content d'avoir pu suivre la première partie en live ! Tes 100 bornes ca sera pour bientôt sans problèmes !

Runner Life 11/12/2015 11:29

Merci :)
Et encore merci pour les message et appel. Sympa de passé le mi course ensemble