Runner Life

87km Raid Golf Morbhian 2015 j'ai eu chaud

2 Juillet 2015 , Rédigé par Runner Life Publié dans #course

Jeudi 25 juin, port de Vannes, pour le retrait du dossard de ce raid de 87 km (qui en l’occurrence fera cette année 88.5km) Une chose est sur,cette année la chaleur sera là. Je retire donc mon dossard et en profite pour faire un petit tour dans vannes. C'est assez joli: le port, les remparts, les jardins,....Fini de faire le touriste et direction l’hôtel.

C'est le jour J, enfin!! Direction le port de Vannes une fois de plus pour déposer les sacs et prendre la navette. Là honnêtement, l'organisation doit faire mieux pour le dépôt des sacs car c'est mal indiqué, même certains bénévoles ne savent pas où celui-ci se trouve. Bref, nous trouvons enfin l'entrée et direction la tribune principale du Stade de la Rabine (stade du VOC club de foot de vannes) . Puis, direction la navette qui nous emmène sur le lieu du départ.

Arrivé sur le lieu du départ vers 10h pour un départ à 12h. Les minutes passent et nous rapprochent petit à petit du moment tant attendu. Avant le départ, j'ai le plaisir de croiser quelques contacts dont Laurence et Pascal, de Run have fun.

12h le top départ est lancé, nous faisons le tour du port et je dois dire que ça part vite, trop vite même, je vais regretter cette bêtise rapidement....Passons, nous continuons notre route et arrivons sur les chemins côtiers après 1.6 km nous voilà en mode trail mono trace. Compliqué de doubler et ralentir gène ceux de derrière, je ne suis pas à mon allure prévu (je tourne en 10.5 et 11 sur ces premiers kilomètres au lieu des 9.5 de prévu...)

Je continu mon chemin, le soleil tape, je me force à boire régulièrement par petites quantités maximum toutes les 15 minutes quelques gorgées de boisson. Arrivé au kilomètre 9, erreur de parcours, on prend le parcours du 177km et se rallonge d'un kilomètre. On passe régulièrement des chemins côtiers, à la route, aux plages, le tout avec des escaliers....

On arrive au 19.5km passage en 2h. C'est le moment de remplir les flask et de prendre un petit ravitaillement, saucisson, fromage,... Et c'est reparti je passe en 217ème position

Je repars dans les mêmes allures mais après quelques mètres au alentour du 29 ème kilomètre, je sais que la journée va être longue et que je ne réussirai pas à faire mes 10h voir mes 10h30 max que je m'étais fixées. Ma cuisse droite commence à me faire mal. Je marche quelques minutes. Ces enchaînements d'escaliers sont assez difficiles et ce soleil complique la tâche. Je bois mais j'ai l'impression que cela ne fait rien (comme verser de l'eau dans une poele chaude, elle s'évapore directe) Voilà l'impression que j'ai quand je bois.

Nous arrivons à Sarzeau, ce qui signifie que le deuxième ravitaillement est proche. 3h43, 33.5km de fait et 224 ème place. C'est le moment de remplir à nouveau les flask, passer quelques coup de téléphone pour se rebooster. Nous sommes dans une salle il y règne une chaleur étouffante.

Apres 10 minutes de pause c'est reparti, le parcours devrait être plus roulant, moins de marche, de sable,....la pause m'a fait du bien, je sors de la salle en marchant avant de courir à nouveau. Les jambes répondent un peu mieux et je m'efforce de ne pas m’enflammer car la route est encore longue je me cale au environ de 9km/h. Je profite un maximum du paysage quand celui-ci se présente à nous il faut dire qu'il y a quand même beaucoup de portion sur route. Pour que cela plasse plus vite j'alterne régulièrement marche et course, enfin, lorsque je suis capable de courir^^ J'en profite pour répondre au sms de Dan, Mike, passer quelques appels ,....

46 kilomètres, un peu plus de la moitié de fait en 5h35. La course est encore loin d'être finie et la douleur à la cuisse droite devient de en plus en plus compliqué à contenir. Je me décide donc de marcher à nouveau. A ce moment je suis HS, je peux vous dire que je tiens au mental car je suis dans le dur. Je me demande même si je vais pas finir dans les 12h30-13h de course le moral est bas. Je passe un appel à mon pote Geek&Run qui me reboost et m'invite à finir pour son anniv ;)

kilomètre 49. A ce ravitaillement, grande surprise, simplement une arrivée d'eau pour remplir mes flasks...Un peu déçu de ne rien avoir d'autre pour se poser tranquillement. Je pointe à la 265ème place  après 6h04 de course

Je me motive, dans 5 km aura lieu le prochain ravitaillement, cette mini pause m'aura fait le plus grand bien et je profite de la descente pour courir directement. Nous nous éloignons un peu de la mer pour passer en campagne avec de belles portions de route mais aussi de jolis chemins, des champs,....Je suis content, sur cette portion j'arrive à courir, lentement certes, mais je trottine. De plus, les nuages sont arrivés et laissent place à la fraîcheur, ce qui fait un bien fou. Toujours est-il que j'arrive sur ce ravitaillement, je prends quelques verres d'eau gazeuse et c'est reparti 54km 6h47 de course et 245 ème place.

Ces petites pauses font un bien fou et je repars de plus belle alternant marche et course. Nous sommes toujours dans les terres. J'arrive à relancer la machine et trottine à nouveau. Je me filme et me dit que si j'arrive à tenir les moins de 12h, reste possible je vise 11h45. Le moral est un peu meilleur nous sommes au 56ème.

Arrivé au 63ème ma montre me lâche plus de batterie. Et oui je suis un vrai boulet j'ai oublié de modifier les paramètre de ma montre. Il me reste donc 25km à parcourir sans détails de temps, ni de distance....On va faire avec il me reste toujours l'heure sur mon téléphone pour me donner une idée.

Quelques mètres après ce sont mes jambes qui me font mal à nouveau et je marche de plus belle. Le prochain ravitaillement est prévu au 67.5km. Je marche pendant un moment, impossible de savoir quelle distance j'ai parcouru, nous sommes toujours dans les terres. J'ai l'impression de ne plus avancer à rien. C'est à ce moment qu'un concurrent s’arrête a mes côtés, nous marchons un peu ensemble et me demande si je veux courir avec lui à l'allure de grand-mère. Allons y, à deux c'est plus simple de se motiver, on passe devant des organisateurs qui nous indique 3 km avant le prochain ravitaillo. Ça fait du bien d'entendre cela on alterne marche et course puis arrivons enfin à cette salle.

Devant l'entrée de celle-ci est indiqué arrivée dans 20 km. Ahhhhhh que ça fait du bien de lire cela. Je ne sais pas combien de temps j'ai pu m’arrêter dans cette salle mais j'ai pris mon temps fromage, tuc, re-fromage, eau gazeuse....bref une pause qui fait du bien, passage en 8h53 68 km et 212 ème place.

20km voilà ce qu'il me reste à parcourir ce n'est rien 20km, une sortie longue, et encore j'en ai déjà fait des plus longues c'est parti. On retrouve les chemins côtiers, les plages, les escaliers,...Et surprise, un peu de pluie !!! certains coureurs avec moi ne sont pas heureux de cette arrivée. Cela me donne des ailes il pourrait pleuvoir jusqu'à l'arrivée que je serai content. Malheureusement pour moi cela ne dure qu'une quinzaine de minutes.

Voici le dernier pointage de course 75ème kilomètre 9h53 210ème. Il nous reste donc un peu plus de 13km disons même 14 kilomètres. Il me reste donc maximum 2h07 pour faire cette distance et faire un sub 12h.

C'est parti chaque pas me rapproche un peu plus de la fin je demande aux coureurs que je croise s'il peuvent me donner la distance où nous sommes. Certains son comme moi en galère de batterie et ne savent pas. Je profite pour passer un appel à mon pote Tanguy qui m'informe du match des françaises et me change l'esprit.  On sait maintenant qu'il va falloir sortir la frontale pour finir ces quelques kilomètres.

23h soit 11h de course c'est l'heure de sortir la frontale pour ces derniers mètres on longe les chemins, le point positif sur ces derniers chemins pas de racines à signaler ce qui facilite grandement l'avancée. Cependant, mes cuisses me brûlent et cela devient de plus en plus difficile de trottiner. Je marche beaucoup sur ces derniers kilomètres.

Arrivé enfin à Vannes il reste moins d'un kilomètre à parcourir mais celui-ci me semble interminable, c'est à ce moment que ma femme choisi de m'appeler une dernière fois durant la course, ça me booste pour ces derniers mètres. Je vois enfin les arches d'arrivée, encore une dernière ligne droite et je suis finisher en 11h46'26'' à la 223 ème place.

87km Raid Golf Morbhian 2015 j'ai eu chaud

Direction la douche puis les kinés pour une bon massage.

Pour conclure, un trail rendu difficile par la chaleur qui aura vu beaucoup d'abandons plus de 27%, ces escaliers m'auront tués. Sur le parcours j'ai trouvé un manque de fléchage sur plusieurs parties. Un parcours assez roulant sans vrai grande difficulté, ce qui ne rend pas forcément la chose plus facile, car qui dit roulant dit que nous voulons courir tout le temps et le piège est là. Le changement de surface est aussi éprouvant, passage des chemins à la route, champs, et plagen'est pas des plus simple mais les  paysage magnifiques font du bien et prouvent que la Bretagne est une superbe région.

Pour un bilan personnel bien sur, un peu déçu de ne pas réaliser mon objectif mais tout de même heureux de d'avoir fini car cela n'a pas été simple et satisfait de ma place.

 

Une chose est sur pour ceux qui souhaite bronzer cette course est parfaite

Partager cet article

Commenter cet article

Dreyliciouss 09/07/2015 15:54

Joli bronzage ;)
En tout cas encore bravo d'être allé au bout et que tu sois tout de même satisfait de ton temps.

CLEMENCE marc 03/07/2015 17:00

bravo et merci pour cette nouvelle aventure ,belle victoire sur la difficulté !!!Récupère bien afin de nous faire encore vivre de beaux moments Marc

Tildamat77 03/07/2015 14:22

Super le bronzage !

Amandine 02/07/2015 21:15

Bravo pour cette course!!! Faut le faire! j'avais pensé à toi ce jour là!

Runner Life 03/07/2015 08:43

Merci :)

Fire Rasta 02/07/2015 20:02

Félicitations Damien. C'est pas toujours facile de continuer quand on sait que l'objectif ne pourra plus etre atteind. Alors bravo a toi!!!

Runner Life 02/07/2015 21:02

Merci mon pote :). ce n'est pas facile mais il était hors de question d'abandonner !

Lapine Runneuse 02/07/2015 17:29

​Bravo Damien d'être arrivé au bout malgré la douleur. Merci de m'avoir fait revivre cette course qui me manque !! Tu en seras l'année prochaine ? Emir et moi devons prendre notre revanche sur le 170 km.
Magnifique le bronzage ! ^^
Bonne récup à toi et à la prochaine !

Runner Life 02/07/2015 21:04

Merci :)
Pour l'année prochaine je ne sais pas encore pour le moment le 177 m’intéresse fortement a condition qu'il ne tombe pas le même week-end que la kermesse....mais j'en doute ca fait deux années de suite que c'est ainsi et la priorité vas à mes miss

Mais j'ai repéré le 55km du trail du bout du monde qui à l'air bien costaud aussi